L'usage du symbole dans l'enseignement de la philosophie

Schweizer, Laurent ; Calame, Christophe (Dir.)

Mémoire de Master Advanced Studies (MAS) : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2010 ; MP0132.

La philosophie est une discipline abstraite et complexe, dont l’enseignement est rendu difficile du fait de l’important décalage entre le niveau des textes et celui des élèves. Il est de commune mesure que l’enseignant porte une bonne part de son attention sur le pôle du savoir s’évertuant à restituer les idées des philosophes avec le plus de nuances possibles. Plus que partout... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    La philosophie est une discipline abstraite et complexe, dont l’enseignement est rendu difficile du fait de l’important décalage entre le niveau des textes et celui des élèves. Il est de commune mesure que l’enseignant porte une bonne part de son attention sur le pôle du savoir s’évertuant à restituer les idées des philosophes avec le plus de nuances possibles. Plus que partout ailleurs, la tendance à une transmission verticale du savoir semble immanente à l’objet d’enseignement. Mais si celle-ci s’inscrit dans une longue tradition académique, s’agit-il pour autant d’un idéal pédagogique ? A lire les textes, les philosophes ne se sont pas privés d’employer des images à portée symbolique. Ne révèleraient-ils pas dans ce mode d’extériorisation sensible quelques intentions pédagogiques dont on puisse tirer parti pour transmettre leur pensée ? Pourquoi ne pas se servir du langage intuitif et inconscient propre au symbole comme d’une formidable opportunité de levier affectif ? Notre présupposé est que le travail d’approche d’un texte philosophique, qui consiste à mettre en évidence le sens implicite véhiculé par la symbolique de l’image, doit permettre de développer une compréhension plus aisée, voire même plus profonde de la théorie. Notre séquence se conçoit comme une initiation à l’analyse symbolique d’un texte philosophique : l’allégorie de la caverne tirée de La République de Platon. Elle a pour objectif de familiariser les élèves à la théorie des Idées de Platon, et de les doter d’une méthode d’interprétation qu’ils seront amenés à réutiliser par la suite. Pourvue d’un contexte symbolique fort, l’allégorie de la caverne se présente comme un terrain prédestiné à une première recherche devant ultérieurement être reconduite sur des textes plus résistants, parce que moins évocateurs.