Comment certains professionnels de l'enseignement vaudois ont-ils contribué à valoriser la discipline des arts visuels à partir des années 1960 ?

Comte, Claudia ; Goetschi Danesi, Nicole (Dir.)

Mémoire de master : Haute école pédagogique Lausanne, 2010 ; MP0075.

Le présent mémoire professionnel aborde la thématique de l’enseignement des arts visuels dans le canton de Vaud selon une perspective historique et testimoniale. Il s’agit dans un premier temps de retracer l’évolution de l’enseignement de cette discipline depuis le milieu du 19ème siècle, d’un point de vue théorique, en se basant sur les Plans d’études vaudois. Dans un second... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Le présent mémoire professionnel aborde la thématique de l’enseignement des arts visuels dans le canton de Vaud selon une perspective historique et testimoniale. Il s’agit dans un premier temps de retracer l’évolution de l’enseignement de cette discipline depuis le milieu du 19ème siècle, d’un point de vue théorique, en se basant sur les Plans d’études vaudois. Dans un second temps, cet historique est prolongé (à partir des années 1960) par les témoignages vivants d’un panel de cinq enseignants ou anciens enseignants (Pierre Gisling, Jean-Claude Schauenberg, Marc Mousson, Charles Duboux, ainsi que Sabina Mettraux, dont on trouve ici la retranscription. Comment ces enseignants ont-ils envisagés et "pratiqués" la discipline des arts visuels ? Selon quelles modalités spécifiques se sont développés leurs enseignements ? Quelles représentations de la branche, les sentiments qu’ils ont conçus ou conçoivent-ils vis-à-vis d’elle ? Telles sont les questions qui leur ont été posées. Une série de positions informées et de regards distincts, en fonction d'horizons différents susceptibles de les conditionner, ont pu être ainsi dégagées, puis étudiées. L’ampleur des engagements personnels, les moyens développés pour valoriser la discipline on pu ainsi être mis en relief. Il ressort ainsi de ce travail que ces démarches, sous formes de publications destinées à un public large ou avisé (ici présentés et analysées), de demandes auprès des politiques, de montage d’expositions extrascolaires, ou encore d’organisations d’événements pour les élèves, ont contribué à faire progresser la discipline des arts visuels au sein des établissements scolaires vaudois. À travers ce parcours, le présent mémoire voudrait donc inciter les enseignants actuels à entreprendre des projets novateurs, à se mobiliser et créer des actions pour obtenir ce qu’ils souhaitent de la discipline.