L'iconographie en classe d'histoire, un objet d'étude pertinent ? : la représentation du Noir dans les images publicitaires de la période coloniale et postcoloniale

Derungs, Katja ; Roduit, Guillaume (Dir.)

Mémoire de master : Haute école pédagogique Lausanne, 2010 ; MP0080.

« L’école, par le biais des instructions officielles, invite les professeurs d’histoire à utiliser des imagescomme documents d’appui pour leur enseignement. » (Briand & Pinson, 2008). Pour la formation de maître Secondaire I, j’ai effectué un travail de recherche pour mon mémoire professionnel basé sur l’analyse iconographique. Je propose une séquence didactique qui s’adresse... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    « L’école, par le biais des instructions officielles, invite les professeurs d’histoire à utiliser des imagescomme documents d’appui pour leur enseignement. » (Briand & Pinson, 2008). Pour la formation de maître Secondaire I, j’ai effectué un travail de recherche pour mon mémoire professionnel basé sur l’analyse iconographique. Je propose une séquence didactique qui s’adresse à une classe de 9e année n’ayant aucune connaissance du contexte général de la colonisation ni de la technique propre d’analyse iconographique. Ainsi, je propose aux élèves de travailler individuellement, puis en groupe, sur un corpus d’images tout en leur fournissant une grille d’analyse, ainsi qu’un questionnaire. Le thème du corpus est la représentation du Noir dans les images publicitaires coloniales et postcoloniales. L’objectif de ce mémoire professionnel est d’évaluer la pertinence de l’utilisation d’images en classe d’histoire grâce à une unique grille de lecture et de voir dans quelle mesure un savoir peut être acquis uniquement par cet exercice, sans complément d’informations théorique ou textuel. Deux supports m’ont permis de répondre aux hypothèses de recherche. Le premier est grille de lecture iconographique, présentée sous la forme d’un tableau à deux entrées : dénotation et connotation. La grille est remplie une première fois de manière individuelle, puis corrigée en couleur grâce à l’intervention des camarades de classe, au sein d’un groupe. Quant au deuxième support, il s’agit d’un questionnaire rempli par les groupes de travail. Cela me permet d’évaluer leur capacité à acquérir un savoir par l’observation d’un corpus d’images. Après l’analyse des résultats, je puis affirmer que la grille d’analyse proposée est un outil qui permet aux élèves de 9e année de dénoter et de connoter des images. De plus, j’ai réussi à démontrer que le travail de groupe permet d’obtenir de meilleurs résultats dans l’exercice de dénotation et de connotation. Pour terminer, j’ajouterai que les élèves ont su périodiser les images, ils sont donc capables de percevoir l’évolution de la représentation des Noirs dans les images publicitaires de la période coloniale et postcoloniale.