Collaboration entre enseignants au secondaire vaudois : mythe ou réalité ?

Taoussi, Assya ; Curchod, Pierre (Dir.) ; Klameth, Brigitte (Codir.)

Mémoire de master : Haute école pédagogique Lausanne, 2010 ; MP0042.

La collaboration est selon la revue « Vie pédagogique » du Québec une notion à laquelle presque tous les enseignants aspirent mais que seulement un petit nombre pratiquent au Canada. Qu'en est-il dans le canton de Vaud? Loin de vouloir en arriver, comme en Belgique depuis 2007, à l’imposer aux enseignants dans le but d’améliorer les pratiques pédagogiques et de garantir la... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    La collaboration est selon la revue « Vie pédagogique » du Québec une notion à laquelle presque tous les enseignants aspirent mais que seulement un petit nombre pratiquent au Canada. Qu'en est-il dans le canton de Vaud? Loin de vouloir en arriver, comme en Belgique depuis 2007, à l’imposer aux enseignants dans le but d’améliorer les pratiques pédagogiques et de garantir la réussite d’un plus grand nombre d’élèves, il apparaît toutefois légitime de se demander comment les établissements vaudois gèrent la problématique dans le but de renforcer l’activité pédagogique et d'assurer l’équité du système éducatif. Enfin, on peut s'interroger sur la mise en pratique de la collaboration sur le terrain et la perception de celle-ci non seulement par les directions d' établissements (directeurs et conseil de direction) mais également par le corps enseignant, sur le terrain. Mais qu'est-ce que la collaboration? Y a-t-il différents degrés du travail en équipe? Le système scolaire, tel qu'il est, favorise-t-il la collaboration? En d'autres termes, la problématique générale revient à se demander quels sont les enjeux de la collaboration entre enseignants. Cette question en rapport avec les représentations de la collaboration entre collègues dans l’enseignement nous renvoie alors aux deux nouvelles interrogations: les enseignants jugent-ils à priori positif le travail en collaboration ? Le temps peut constituer un paramètre qui freine et décourage cette démarche. Comment gérer l’une des difficultés qui est la divergence d’opinions ? La collaboration a-t-elle été imposée ou « vient-elle de l’intérieur » ? (J. Howden) . Comment le changement au sens large est-il perçu ? Traumatisme ou nouvel élan ? Comment gérer les différentes sensibilités et la diversité ? Tant de questions auxquelles le mémoire va tâcher de répondre à l'aide des différents interviews de directeurs d'une part et des discussions entretenues avec une large palette d'enseignants du primaire comme du secondaire, enrichie de six ans d'enseignement dans le secondaire d'autre part.