L'anxiété suscitée par l'avenir scolaire et professionnel au cours des études secondaires I

Pasandin, Iris ; Martin, Luca ; Curchod, Pierre (Dir.)

Mémoire de master : Haute école pédagogique Lausanne, 2010 ; MP0045.

L'anxiété est présente dans les moments de transition professionnelle. Ainsi, après l'école obligatoire, nos élèves doivent se projeter dans un choix d'avenir professionnel. Nous avons mis en scène cette projection nécessaire dans l'avenir à travers un questionnaire faisant figurer des notions d'anxiété face à l'avenir scolaire et professionnel. Dans ce mémoire nous avons posé le... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    L'anxiété est présente dans les moments de transition professionnelle. Ainsi, après l'école obligatoire, nos élèves doivent se projeter dans un choix d'avenir professionnel. Nous avons mis en scène cette projection nécessaire dans l'avenir à travers un questionnaire faisant figurer des notions d'anxiété face à l'avenir scolaire et professionnel. Dans ce mémoire nous avons posé le postulat suivant : l'anxiété des élèves augmente de la 5ème CYT à la fin des études obligatoires. Dix-neuf classes des établissements de Villeneuve et de Nyon-Marens ont fait l'objet de cette recherche sur l'anxiété. La problématique a été traitée à travers trois questions considérant l'apparition de l'anxiété sous différents aspects : a) Nous nous sommes demandés si l'apparition d'anxiété divergeait ou était de même niveau chez les filles et chez les garçons b) Nous avons supposé que l'anxiété augmente entre le début et la fin des études secondaires obligatoires c) Nous avons émis l'hypothèse que l'anxiété est plus conséquente dans les classes de VSO / VSG que dans les classes de VSB / Rac II. Grâce au questionnaire élaboré pour cette récolte de données, nous avons eu des résultats qui ont fait l'objet d'une analyse détaillée. Nous avons ainsi pu quantifier le niveau d'anxiété des classes à travers ces trois questions de recherche. Il s'est avéré que l'anxiété n'apparaît pas de manière progressive et linéaire comme nous l'avons énoncé dans notre hypothèse. Cette anxiété est variable suivant les années d'études et le milieu socioculturel dans lequel se développe chaque élève. L'anxiété des élèves de cette recherche est différente suivant le sexe de l'élève. Elle n'apparaît pas au même moment de la formation secondaire (à part en 6ème CYT où nous avons constaté une équivalence de niveau d'anxiété chez les deux sexes). Nous avons traité le thème du chômage comme facteur d'anxiété. Nous avons également supposé que l'anxiété était supérieure dans les classes de VSO / VSG que dans les classes de VSB / Rac II. Cette thématique a fait l'objet de discussions intéressantes et surprenantes...