Skillforest : La médiatisation d'un système d'apprentissage communautaire

Ruffieux, Philippe ; Baumberger, Bernard (Dir.)

Mémoire de master : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2012 ; mp0587.

Les arbres de connaissances de Michel Authier et Pierre Levy sont un moyen efficace de gérer les collaborations et de tisser des liens de savoir. Après près de dix ans d’appropriation du système, devenu le système des brevets, il nous fallait trouver un moyen de faire profiter une plus grande population. C’est là que nous avons rencontré les premières difficultés. Il nous fallait... More

Add to personal list
    Résumé
    Les arbres de connaissances de Michel Authier et Pierre Levy sont un moyen efficace de gérer les collaborations et de tisser des liens de savoir. Après près de dix ans d’appropriation du système, devenu le système des brevets, il nous fallait trouver un moyen de faire profiter une plus grande population. C’est là que nous avons rencontré les premières difficultés. Il nous fallait donc trouver des outils et des méthodes permettant à d’autres enseignants d’utiliser et profiter du système. Après quelques essais informels et infructueux, nous avons identifié certaines des causes. En premier lieu et en première importance, l’accompagnement du maître fait auprès de ses élèves pour les rassurer et surtout leur permettre de comprendre le fonctionnement d’un système très différent de ce qu’ils ont l’habitude de faire. En second lieu, une plateforme en ligne qui permet l’hybridation du système avec un moyen de s’émanciper du lieu et du temps scolaire. Ce travail a permis encore une fois de confirmer les fantastiques plus-values et leviers pédagogiques induits par les arbres de connaissances. Les élèves sont partie prenante de leur apprentissage et sont motivés par un travail différencié et collaboratif. L’aspect social leur donnant à la fois un support rassurant et une motivation par le groupe. Nous avons pu mettre en plus l’accent sur l’aspect vital de l’accompagnement pour la mise en route du système. Si nous en avions conscience, les effets se sont avérés encore plus importants que prévu alors que l’aspect de l’hybridation nous a étonnés dans sa capacité à diminuer les effets de l’éloignement. Ainsi nous avons dans ce travail la confirmation que l’ouverture et l’acceptation d’une manière de faire se coconstruit – c’est aussi le rôle du conseil de classe – et qu’à partir de là tout groupe est capable de profiter des « Brevets ». C’est ainsi que les PRessMITIC vont profiter à leur tour de la plateforme.