Faculté des lettres et sciences humaines

Des ruptures aux ressources : quelle place pour l’imagination durant l’expérience migratoire ?

Jounot. Laura ; Zittoun, Tania (Dir.)

Mémoire de master : Université de Neuchâtel, 2015.

Ce travail de mémoire s’intéresse à la façon dont l’expérience migratoire a pu contraindre des personnes albanaises du Kosovo, arrivées en tant que réfugiés politiques en Suisse dans les années 1990, à vivre un certain nombre de ruptures dans leur trajectoire de vie. Dans ce contexte de ruptures, il cherche à comprendre quels types de ressources ont pu être mobilisées par... More

Add to personal list
    Résumé
    Ce travail de mémoire s’intéresse à la façon dont l’expérience migratoire a pu contraindre des personnes albanaises du Kosovo, arrivées en tant que réfugiés politiques en Suisse dans les années 1990, à vivre un certain nombre de ruptures dans leur trajectoire de vie. Dans ce contexte de ruptures, il cherche à comprendre quels types de ressources ont pu être mobilisées par ces personnes de sorte à générer un sentiment de continuité de soi au travers de la transition migratoire, et ainsi prétendre à un nouvel équilibre psychosocial. L’une des ressources qui a particulièrement retenu mon attention dans l’élaboration de ce travail renvoie au processus d’imagination abordé sous l’angle de la psychologie socio-culturelle. Je propose ici de montrer comment l’imagination, de part la capacité qu’elle offre aux individus de se distancier de la réalité pour explorer des mondes possibles, peut représenter une forme d’enrichissement, une ressource à part entière, lorsque la personne retombe dans le réel en l’aidant à créer du sens autour des phénomènes de rupture vécue.