L'impact de la pédagogie de projet sur la motivation, le sens et le développement des compétences transversales

Genest, Océane ; Pellaton, Céline ; Gyger Gaspoz, Deniz (Dir.)

Mémoire de master : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2012 ; mp0524.

La démarche de projet est une méthode d’enseignement active qui promeut l’importance de l’apprentissage par l’expérience. Elle révolutionne les méthodes transmissives de la pédagogie traditionnelle en s’inscrivant davantage dans le courant socio-constructiviste. À travers ce mémoire, nous tentons d’observer en quoi la pédagogie de projet permettrait de solliciter la... More

Add to personal list
    Résumé
    La démarche de projet est une méthode d’enseignement active qui promeut l’importance de l’apprentissage par l’expérience. Elle révolutionne les méthodes transmissives de la pédagogie traditionnelle en s’inscrivant davantage dans le courant socio-constructiviste. À travers ce mémoire, nous tentons d’observer en quoi la pédagogie de projet permettrait de solliciter la motivation des élèves et de donner plus de sens à leurs apprentissages. De plus, notre recherche se penche sur le potentiel développement de compétences transversales chez des élèves, à travers la démarche de projet. Nous nous sommes concentrées sur l’observation des compétences transversales que le PER (Plan d’Étude Romand) mentionne comme étant les capacités à développer chez des élèves au secondaire. À savoir : la communication, la collaboration, les stratégies d’apprentissage, la pensée créatrice et la démarche réflexive. L’étude s’est menée dans deux classes différentes (8VSG et OPTI), à travers des projets distincts : le montage d’un court-métrage, ainsi que la création et l’exposition d’oeuvres d’art portant sur le thème de la science-fiction. Ces deux projets nous ont permis de vérifier nos hypothèses de départ tout en les nuançant. En effet, si nous avons, de manière générale, observé que la pédagogie de projet suscite bel et bien la motivation des élèves, cette dernière relève particulièrement de facteurs extrinsèques. Nous relevons également que pour que les élèves trouvent du sens dans leurs apprentissages, il est crucial de définir des objectifs avec eux et de travailler sur leur perception de l’activité. Sans quoi nous constatons que cela peut péjorer l’importance donnée au sens. Enfin, nous remarquons que les compétences transversales développées par les élèves divergent d’une classe à l’autre, et ceci de par la nature différente des projets, de l’âge des élèves, de l’intérêt porté à la tâche, et du rôle des enseignant durant l’élaboration. Bonne lecture !