Regard sur le parcours en éducation physique et sportive durant la scolarité : la parole aux gymnasiens

MacKenzie, Charlotte ; Melly, Alain (Dir.)

Mémoire de Master Advanced Studies (MAS) : Haute école pédagogique du canton de Vaud, 2012 ; mp0420.

Ce mémoire professionnel traite de la perception d’élèves en fin de scolarité postobligatoiresur leur parcours en éducation physique et sportive d’un bout à l’autre de leur cursus scolaire. Les données ont été récoltées par questionnaire auprès de 21 étudiants d’un gymnase vaudois. Les résultats indiquent que le regard porté par les étudiants ayant bénéficié... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce mémoire professionnel traite de la perception d’élèves en fin de scolarité postobligatoiresur leur parcours en éducation physique et sportive d’un bout à l’autre de leur cursus scolaire. Les données ont été récoltées par questionnaire auprès de 21 étudiants d’un gymnase vaudois. Les résultats indiquent que le regard porté par les étudiants ayant bénéficié d’animation pédagogique au primaire sur leurs cours d’éducation physique diffère sur quelques aspects par rapport aux autres étudiants. L’intervention d’un animateur pédagogique apparaît comme favorable et appréciée par les élèves concernés, bien qu’ils n’en gardent pas un souvenir particulièrement marquant. L’impact des maîtres d’éducation physique spécialistes aux degrés du secondaire 1 semble par contre plus important sur tous les sujets, et ce de manière un peu plus prononcée chez les élèves ayant eu de l’animation pédagogique au primaire. De plus, la multiplicité des maîtres d’éducation physique aux degrés secondaires est largement perçue comme un avantage. D’autre part, une majorité des sujets est d’avis que les cours du primaire, du secondaire et du gymnase sont différents, même si nombre d’entre eux relèvent la similarité des activités et le manque de variété qui en découle d’un niveau scolaire à l’autre. Ces résultats défient la logique, puisque les plans d’études et leurs finalités prévoient des distinctions entre les degrés de la scolarité, tout en recherchant une certaine progression et en adaptant les contenus à l’âge des élèves. Par ailleurs, la répartition des diverses activités enseignées dans cette discipline ne paraît pas équilibrée en terme de fréquence de pratique. Enfin, en dépit du manque de diversité des activités proposées, quasiment tous les sujets affirment garder un souvenir globalement positif de leurs cours d’éducation physique et sportive à l’école.