Handicaps et bibliothèques : connaissances et représentations

Samoullier Egger, Fabienne ; Pouchot, Stéphanie (Dir.)

Mémoire de master : Haute école de gestion de Genève, 2014 ; MASID 20.

En tant qu'institutions démocratiques, les bibliothèques se doivent d’accueillir tous les publics. Cette étude vise donc à évaluer la prise en compte et la place des personnes en situation de handicap au sein des bibliothèques d'après les représentations des professionnels de l'information. Suite à la consécration d'une nouvelle compréhension du handicap vers la fin du 20e siècle en... More

Add to personal list
    Résumé
    En tant qu'institutions démocratiques, les bibliothèques se doivent d’accueillir tous les publics. Cette étude vise donc à évaluer la prise en compte et la place des personnes en situation de handicap au sein des bibliothèques d'après les représentations des professionnels de l'information. Suite à la consécration d'une nouvelle compréhension du handicap vers la fin du 20e siècle en faveur d'une pluralité des regards, les discours officiels favorisent l'intégration des personnes en situation de handicap. En effet, il appartient désormais à la société de s'adapter à la différence et d'inclure ainsi les personnes porteuses de handicap. Une première partie théorique esquisse cette évolution sociétale ainsi que les nouveaux enjeux qui en sont issus au sein des établissements culturels tels que les bibliothèques publiques. Ces dernières devant également favoriser leur mise en accessibilité, il leur faut conformément à leurs missions, adapter leur offre à tous les publics tout en prenant en compte leurs spécificités. Une telle tension entre l'universel et le singulier, met en lumière la complexité face à la prise en compte de la diversité des publics en situation de handicap et à leurs attentes. Dans le cadre cette étude, nous avons voulu donner la parole aux professionnels des bibliothèques afin d'analyser leurs perceptions face au handicap à l'aide du concept pluridisciplinaire de représentations sociales et ce faisant, mettre en lumière leurs besoins. Pour ce faire, nous avons privilégié une approche qualitative développée dans une deuxième partie pratique, sur la base de trois Focus groups composés d'une quinzaine de professionnels de l'information des bibliothèques de la Ville de Lausanne (bibliothèque Chauderon, bibliothèque Jeunesse, site de Montriond). Cette analyse a confirmé la complexité liée à l'accueil des publics en situation de handicap et a révélé l'existence de représentations diverses selon le type de handicap : plutôt positives pour les handicaps dits « moteurs » et « sensoriels », et fortement négatives en ce qui concerne le handicap mental et psychique, par ailleurs peu circonscrit. Ces dernières représentations mettent clairement à mal l'idéal de la bibliothèque universelle et inclusive. Notre objectif vise donc à susciter une réflexion autour du handicap en faveur d'actions de sensibilisation et de formation, en vue d'une meilleure connaissance des besoins et attentes des publics en situation de handicap.