Faculté des sciences économiques et sociales

L'économie fribourgeoise: une analyse critique de son extraversion internationale et une appréciation des risques d'une revalorisation du franc suisse

Massonnet, Jonathan

(Working Papers SES ; 419)

Cet article a pour objectifs d'apprécier les risques d'une revalorisation du franc suisse pour l'économie du canton de Fribourg et de mener une analyse critique de l'extraversion internationale de cette dernière. Après avoir souligné les implications au niveau théorique d'une augmentation du taux de change de sa monnaie pour l'économie nationale et l'importance de la demande extérieure,... Mehr

Zum persönliche Liste hinzufügen
    Résumé
    Cet article a pour objectifs d'apprécier les risques d'une revalorisation du franc suisse pour l'économie du canton de Fribourg et de mener une analyse critique de l'extraversion internationale de cette dernière. Après avoir souligné les implications au niveau théorique d'une augmentation du taux de change de sa monnaie pour l'économie nationale et l'importance de la demande extérieure, nous décrivons l'évolution récente du taux de change du franc suisse et des principales monnaies de référence ainsi que les facteurs qui la sous-tendent. Le statut particulier de valeur-refuge du franc suisse est ici mis en exergue pour expliquer la forte appréciation du taux de change du franc suisse depuis 2008. Nous montrons ensuite que les données relatives à la structure géographique et sectorielle des exportations du canton de Fribourg sont fortement biaisées en raison de l'organisation interne de grandes entreprises sises sur le territoire cantonal. Ce biais a comme conséquence de confirmer l'importance des industries traditionnelles fribourgeoises (biens d'équipement, biens alimentaires) dans les exportations du canton et la prééminence de l'Union européenne dans la structure géographique de ces dernières. Ainsi, la demande extérieure internationale du canton de Fribourg est fortement tributaire des incertitudes qui pèsent sur la reprise économique ambivalente en Europe et aux Etats-Unis, notamment en raison d'une amélioration des principaux indicateurs économiques de ces différents pays, couplée à une situation financière et budgétaire précaire pour ceux-ci.