Economie d'entreprise - Betriebsökonomie

Evaluation pragmatique et sectorielle de différentes méthodes de diagnostique de business model engineering

Pais, Claudio ; Perruchoud, Antoine (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Gestion & Tourisme, 2010.

De nos jours, les entreprises évoluent dans un nouveau contexte économique dans lequel l’expérience et les recettes du passé ne suffisent plus à assurer leur pérennité. Les dirigeants doivent désormais considérer avec une attention particulière les besoins des clients et favoriser davantage les stratégies à long terme. Pour cela, l’innovation est indispensable afin d’identifier... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    De nos jours, les entreprises évoluent dans un nouveau contexte économique dans lequel l’expérience et les recettes du passé ne suffisent plus à assurer leur pérennité. Les dirigeants doivent désormais considérer avec une attention particulière les besoins des clients et favoriser davantage les stratégies à long terme. Pour cela, l’innovation est indispensable afin d’identifier de nouvelles sources de création de valeur. Cependant, dans le contexte actuel, l’innovation traditionnelle ne suffit plus à pérenniser et à diversifier une organisation. Une alternative serait l’innovation de business model qui semblerait plus adaptée aux différentes mutations de l’environnement. En effet, il est possible de constater que les entreprises qui réussissent le mieux aujourd’hui sont celles qui favorisent l’innovation de business model. Leurs entrepreneurs parviennent à créer davantage de valeur pour les clients, à identifier de nouvelles sources de revenus et ainsi à mieux se différencier de leurs concurrents. La nécessité d’innover de façon continue et de s’aventurer parfois dans l’inconnu ainsi que dans l’incertitude concerne toutes les entreprises, y compris les PME. Pourtant, la majorité des dirigeants de PME, par manque de temps ou de connaissances, se concentrent principalement sur les tâches opérationnelles de leur entreprise. C’est en considérant ces difficultés que l’IEM de la Hes-so Valais/Wallis désire apporter son soutien aux PME en les encadrant et en les coachant dans un processus d’innovation de business model. Ce travail de Bachelor s’inscrit dans le cadre de ce projet. Sa finalité est de permettre à l’Institut de disposer des bases nécessaires à une mise en oeuvre d’un processus de stockage et de co-création des meilleures pratiques en termes de business model engineering. Pour ce faire, la réalisation de ce travail de Bachelor s’est déroulée en plusieurs phases. Le point de départ fut de récolter suffisamment d’informations afin d’être en mesure de déterminer la signification du terme « business model ». Ensuite, il a fallu faire le point sur les meilleures méthodes existantes en matière de business model engineering. Selon les résultats des différentes analyses, la méthode qui permet de satisfaire au mieux les exigences en matière de business model engineering est celle d’Alexander Osterwalder. Cette méthode a donc fait l’objet de tests pragmatiques au sein de cinq entreprises. Ainsi, il a été possible de l’évaluer, de soumettre des propositions d’amélioration et finalement, de confirmer la pertinence d’un tel outil auprès de PME. Enfin, sur la base des discussions qui ont eu lieues avec les interlocuteurs de chaque entreprise, il a été possible de formuler des recommandations afin que l’IEM dispose des bases nécessaires pour solliciter et motiver les dirigeants de PME à utiliser une telle démarche stratégique ainsi qu’une plateforme informatique collaborative.