Traitement d'alarmes et mise en conférence téléphonique

Malfoy, Jonathan ; Ineichen, Gérard (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2010 ; TDIG 44.

L’État de Genève, plus précisément la division Réseaux/Télécoms dispose d’un système de transmission d’alarmes vocales réalisé voici une dizaine d’années. Ce système est fermé, non extensible, et dépendant du hardware qui est devenu obsolète. De plus quelques nouvelles fonctionnalités sont envisagées, afin d’étendre ce système à de multiples applications avec gestion... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    L’État de Genève, plus précisément la division Réseaux/Télécoms dispose d’un système de transmission d’alarmes vocales réalisé voici une dizaine d’années. Ce système est fermé, non extensible, et dépendant du hardware qui est devenu obsolète. De plus quelques nouvelles fonctionnalités sont envisagées, afin d’étendre ce système à de multiples applications avec gestion partiellement déléguée aux utilisateurs. C’est pourquoi il convient d’étudier et réaliser un système capable de reprendre différentes alarmes (tant des contacts secs tels que des thermostats ou des centrales de détection feu, que des éléments informatiques (réponse erronée d’une application, état snmp incorrect, traps snmp) ou encore des boîtiers IP de senseurs divers), de les traiter en fonctions de critères d’urgence et d’alarmer les bonnes personnes, en tenant compte de paramètres tels que, par exemple, les vacances des collaborateurs. Par alarmer, il faut comprendre appeler les personnes désignées, leur jouer un texte préenregistré indiquant le type d’alarme, et leur proposer d’entrer en conférence téléphonique pour décider des mesures à prendre, ou quitter le système en cas d’impossibilité de prise en charge. La réalisation se fera en favorisant les logiciels libres, tant du côté web (php, mysql) que du côté téléphonie (asterisk) et devra s’intégrer autant que faire se peut dans le contexte des infrastructures existantes à Réseaux/Télécoms. Le travail se déclinera en deux travaux de bachelor distincts, celui de Christophe Jordan et ce travail.