Faculté des lettres et sciences humaines

"Pourquoi ne pas en rester à quelques planches de mélèze?" Les rénovations des cabanes de montagne entre matériel et idéel : une approche par l'architecture

Défayes, Fabienne ; Geslin, Philippe (Dir.) ; Baudin, Carole (Codir.)

Mémoire de master : Université de Neuchâtel, 2010.

Ce mémoire de Master en anthropologie analyse la controverse autour des rénovations des cabanes de montagne. L’enquête de terrain s’est concentrée sur le canton du Valais, à travers trois bâtiments aux profils distincts. La première est la cabane de la Tsa. Elle est gardiennée depuis 24 ans par la même personne qui tient à conserver son aménagement très simple. La seconde est la... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce mémoire de Master en anthropologie analyse la controverse autour des rénovations des cabanes de montagne. L’enquête de terrain s’est concentrée sur le canton du Valais, à travers trois bâtiments aux profils distincts. La première est la cabane de la Tsa. Elle est gardiennée depuis 24 ans par la même personne qui tient à conserver son aménagement très simple. La seconde est la cabane des Vignettes, rénovée en 2008. La dernière est la Rambert, dont les travaux de modernisation devraient débuter en 2011. Après une partie introductive présentant le contexte de la recherche, la méthodologie puis les données de terrain, le dossier s’oriente vers une approche plus ethnographique de la cabane pour analyser la configuration de son espace, sa structure de communauté et de passage. Le quatrième et le cinquième chapitre entrent dans la problématique des rénovations. Si la cabane existe par sa matérialité, elle existe aussi à travers les discours produits sur elle. C’est par le biais de ces deux axes, l’immatériel et le matériel, que la controverse est abordée. Le premier est lié à la notion d’imaginaire collectif. Comme la cabane est indissociable de son milieu, la construction de « l’esprit montagne » est analysée dans un premier temps. Le chapitre s’oriente ensuite sur la place de la cabane dans l’imaginaire. Deux attributs de son idéal architectural, la petitesse et la simplicité, expliquent comment l’espace et ses pratiques sont liés, s’influencent et construisent une socialisation propre à la cabane. Cette partie parle aussi du désir de rupture avec les valeurs de la plaine que les rénovations, par le biais d’aménagements et d’architectures plus modernes, viennent bouleverser. L’aspect matériel sera principalement traité à travers le regard du Club alpin suisse et des architectes. Une première partie analyse l’influence du cadre physique sur le développement du projet architectural, mais aussi comment l’imaginaire collectif agit sur les architectes. Elle permet également d’introduire la notion de reformulation et montre comment les dispositifs et les comportements évoluent ensemble et traduisent une nouvelle utilisation de la cabane.