Faculté des lettres et sciences humaines

Cheminements en pays baga sitem : coopérations rizicoles et activités rituelles dans l’appréhension d'une communauté villageoise du littoral guinéen

Lehmann, Ruth ; Geslin, Philippe (Dir.) ; Ghasarian, Christian (Codir.)

Mémoire de master : Université de Neuchâtel, 2010.

Ce mémoire découle d’une étude ethnographique d’une durée de six mois dans un village baga sitem du littoral guinéen (Guinée). Elle a été effectuée dans le cadre d’un projet de recherche, l’Observatoire de la Guinée Maritime, dont la thématique générale était la maîtrise locale de l’environnement et le développement durable. Ce travail s’insère dans le champ... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce mémoire découle d’une étude ethnographique d’une durée de six mois dans un village baga sitem du littoral guinéen (Guinée). Elle a été effectuée dans le cadre d’un projet de recherche, l’Observatoire de la Guinée Maritime, dont la thématique générale était la maîtrise locale de l’environnement et le développement durable. Ce travail s’insère dans le champ disciplinaire de l’anthropologie des techniques, et indirectement de l’anthropotechnologie. J’ai appréhendé un contexte socioculturel et les réseaux qui l’animent à travers un suivi des formes de coopérations présentes dans le cadre de la riziculture. L’action collective se déroule toujours dans un contexte organisé : représentations et connaissances partagées, normes et règles communes orientent l’activité des individus ainsi que sa dimension collective. En ce sens, l’organisation sociale du travail permet de révéler, à travers une mise en acte, des rapports sociaux préexistant ainsi que la négociation de ces derniers. Autour des collectifs rizicoles s’articulent des processus techniques, des relations de parenté, d’autorité et de genre, des rapports à un territoire et des enjeux personnels et collectifs propres à cette société. La démarche méthodologique cherche à suivre les réalités vécues et particulières des membres d’un village baga sitem du littoral guinéen, de manière à dégager des dynamiques sociales en contexte et en situation. Au terme de ce travail, je reviens sur la méthode employée et ses apports, car elle propose des pistes de lecture pour une anthropologie centrée sur les dynamiques sociales, sans fracture entre différents domaines du réel, par exemple, le technique et le religieux.