Travail social

Je suis albanaise, mais ça ne se voit pas ! : stéréotypes et réalités de la vie des jeunes femmes albanaises et valaisannes

Ameti, Emire ; Bajrami, Gentiane ; Palazzo-Crettol, Clothilde (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Travail Social, 2014.

Dans ce travail de Bachelor, nous avons cherché à faire une comparaison dans une perceptive de genre entre des jeunes femmes d’origine albanaise et des jeunes femmes valaisannes. Nous souhaitions comprendre comment les jeunes femmes albanaises et valaisannes vivent et quelles sont les différences et les similitudes entre celles-ci. N’ayant pas trouvé de littérature sur ce sujet, nous... More

Add to personal list
    Résumé
    Dans ce travail de Bachelor, nous avons cherché à faire une comparaison dans une perceptive de genre entre des jeunes femmes d’origine albanaise et des jeunes femmes valaisannes. Nous souhaitions comprendre comment les jeunes femmes albanaises et valaisannes vivent et quelles sont les différences et les similitudes entre celles-ci. N’ayant pas trouvé de littérature sur ce sujet, nous voulions donner à ces jeunes femmes l’opportunité de s’exprimer et de partager leur vécu, leurs opinions et leurs souhaits. Pour cela, nous avons interviewé, par entretiens semi-directifs, douze jeunes femmes, six Albanaises et six Valaisannes, et nous leur avons posé des questions en lien avec la corporéité, la famille, la vie de couple, la division sexuelle du travail, la religion et la violence. Toutes les jeunes femmes interrogées vivent en Valais, ou momentanément dans un autre canton pour leurs études, et suivent une formation tertiaire dans une université ou dans une HES. Notre travail de recherche démontre finalement que les femmes albanaises et les femmes valaisannes se ressemblent sur une majorité de points. Les différences sont minimes. De ce fait, les nombreux stéréotypes sur les Albanaises véhiculés par les médias et par la société sont remis en question.