Perception et impact de la contention physique chez le patient avec des troubles psychotiques

Corbaz, Maude ; De La Baume, Katia

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de la Santé La Source, 2010.

Le but est d’explorer, lors de mesures de contention physique, les perceptions du patient avec des troubles psychotiques ainsi que l'impact thérapeutique de la contention. Ceci permet de les mettre en lien avec la contenance psychique pour questionner la pratique actuelle de la contention. Ce travail comprend le développement de plusieurs concepts tels que: - L'enveloppe psychique et la... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Le but est d’explorer, lors de mesures de contention physique, les perceptions du patient avec des troubles psychotiques ainsi que l'impact thérapeutique de la contention. Ceci permet de les mettre en lien avec la contenance psychique pour questionner la pratique actuelle de la contention. Ce travail comprend le développement de plusieurs concepts tels que: - L'enveloppe psychique et la fonction contenante - L'angoisse de morcellement du patient psychotique - Les modalités thérapeutiques de la contenance psychique: le rôle du soignant - La contention - Les approches psycho-corporelles en lien avec la contention Selon les quatre concepts du méta-paradigme infirmier, le questionnement concerne la personne avec des troubles psychotiques, de 18 à 65 ans, ayant eu des expériences de contention physique en milieu psychiatrique aigu. Afin d’étayer le questionnement, des expériences personnelles, l'historique de la contention ainsi que le champ clinique de la discipline infirmière sont décrits. Ensuite la pertinence de la recherche du point de vue des contextes socio-sanitaire, éthique, légal et professionnel est expliquée. Une exploration des taux de contention en Suisse est également réalisée. La contention physique fait l’objet de grands débats et reste à nos jours controversée. Peu d'études recherchent le sens de la contention en tant que but thérapeutique. L'infirmier a un rôle important de contenance psychique du patient. Pour cela, la recherche des perceptions des patients permet de comprendre ce qu’ils vivent avant, pendant et après l'expérience de contention, à des fins d'amélioration de l'accompagnement infirmier.