Travail social

La pauvreté héréditaire : la formation professionnelle comme porte de sortie !

Rion, Aline ; schaller, Yamuna ; Pitarelli, Emilio (Dir.)

Mémoire de diplôme HES : Haute Ecole de Travail Social, 2010.

Dix jeunes issus de milieux précaires ont accepté de nous rencontrer et de se remémorer les événements qui ont été pour eux les plus marquants et les plus décisifs pour la suite de leur parcours de vie. Sur l’ensemble de nos témoins, neuf sur dix nous confient les souffrances liées au divorce et conflits conjugaux de leurs parents, huit sur dix partagent les douleurs physiques,... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Dix jeunes issus de milieux précaires ont accepté de nous rencontrer et de se remémorer les événements qui ont été pour eux les plus marquants et les plus décisifs pour la suite de leur parcours de vie. Sur l’ensemble de nos témoins, neuf sur dix nous confient les souffrances liées au divorce et conflits conjugaux de leurs parents, huit sur dix partagent les douleurs physiques, psychiques et psychologiques directement ou indirectement liées à un contexte socio-économique défavorisé et une majorité avoue avoir souffert d’isolement et d’exclusion sociale durant leur enfance et leur adolescence. D’une manière générale, les résultats de ce travail démontrent dans quelle mesure une pauvreté économique engendre aussi une pauvreté socioculturelle et en quoi ces différentes formes de précarités constituent un paramètre déterminant sur le parcours de vie d’un individu et notamment sur son processus de formation scolaire et professionnel. Ainsi, au fil des pages, les témoignages recueillis nous permettent, à nous, ainsi qu’à vous, chers lecteurs, de comprendre les enjeux et les facteurs influant sur le parcours scolaire et les choix professionnels des individus issus de milieux défavorisés. Le but de la présente recherche étant de relever aussi les exceptions que constituent les parcours ascendants de certains individus, nous soulignons aussi les ressources mobilisées par certains de nos témoins qui ont réussi à « faire autrement » que leurs aînés et à choisir un chemin différent que celui qui leur était « prédit ». Enfin, au travers de leur expérience, huit professionnels nous montrent au final comment il appartient au travailleur social de prévenir les risques de l’engrenage de la pauvreté et de mobiliser autant les institutions sociales, les agents d’insertion que les bénéficiaires vers une égalité des chances de la réussite sociale et professionnelle.