Promouvoir l’observance au traitement antirétroviral chez la personne adulte atteinte du VIH : le rôle infirmier

Boillat

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de la Santé La Source, 2010.

Depuis 1996, date de l’apparition des médicaments antirétroviraux (ART), l’espérance de vie des personnes atteintes du VIH a considérablement augmenté. Dès lors que l’accès aux ART est possible, les personnes touchées par le VIH doivent faire face à une maladie chronique mais aussi stigmatisante, générant de nombreux stresseurs. L’observance aux ART étant vue comme la « clé... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Depuis 1996, date de l’apparition des médicaments antirétroviraux (ART), l’espérance de vie des personnes atteintes du VIH a considérablement augmenté. Dès lors que l’accès aux ART est possible, les personnes touchées par le VIH doivent faire face à une maladie chronique mais aussi stigmatisante, générant de nombreux stresseurs. L’observance aux ART étant vue comme la « clé » du succès thérapeutique, les problèmes liés à cette observance représentent une problématique importante et actuelle se posant lors de la prise en soin des personnes atteintes du VIH. La mise en place d’interventions ciblées et adaptées à l’individu de la part de l’infirmière est nécessaire, ceci afin de promouvoir l’observance de la personne à ces traitements. Considéré comme un travail de référence par le Jury, ce travail a été récompensé par le Prix Source 2010.