Travail social

Regards croisés sur les placements sous contrainte concernant les personnes souffrant de troubles psychiques : le placement à des fins d’assistance, les mesures thérapeutiques institutionnelles et l’organisation du travail en réseau

Rossat, Alexandre ; Gaspoz, Véronique (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Travail Social, 2014.

Cette recherche exploratoire porte sur les placements sous contrainte dans le Valais romand, des personnes souffrant de troubles psychiques et traite plus spécifiquement des placements à fin d’assistance, faisant partie du nouveau droit de la protection de l’adulte du Code civil, ainsi que des mesures thérapeutiques institutionnelles pour le traitement des troubles mentaux tel que défini... More

Add to personal list
    Résumé
    Cette recherche exploratoire porte sur les placements sous contrainte dans le Valais romand, des personnes souffrant de troubles psychiques et traite plus spécifiquement des placements à fin d’assistance, faisant partie du nouveau droit de la protection de l’adulte du Code civil, ainsi que des mesures thérapeutiques institutionnelles pour le traitement des troubles mentaux tel que défini par l’art. 59 du Code pénal. Partant du constat que ces mesures mobilisent de nombreux acteurs provenant des domaines sociaux, médicaux, juridiques et administratifs, cette recherche s’articule autour des enjeux poursuivis par ces mesures et des interactions au sein des réseaux décisionnels, entre les acteurs concernés. Le cadre théorique présente les notions d’autodétermination et d’aide contrainte avant d’aborder plus en détails les mesures de placement sous contrainte civiles et pénales, ainsi que les processus et modalités de mise en oeuvre des placements sous contrainte dans le Valais romand. La partie pratique de ce travail de recherche repose sur une approche qualitative, basée sur sept entretiens semi-dirigés, auprès de représentants des différents domaines impliqués dans les processus et les réseaux décisionnels concernant les mesures de placement sous contrainte. Les résultats démontrent que les acteurs partagent globalement les mêmes objectifs de soin et de sécurité envers les mesures de placement sous contrainte. Et bien que les mesures de placement civiles ou pénales en institution sociale constituent, à l’heure actuelle, encore une problématique nécessitant une réflexion et une mobilisation des réseaux d’action publique, les acteurs font part de leur volonté et relèvent l’importance du travail en réseau en lien avec la complexité de ces situations. Cette recherche permet d’entrevoir de nouveaux modèles d’intervention basés sur le développement de réseaux interinstitutionnels autour de ces situations de placement sous contrainte. Elle ouvre, également, des perspectives de recherche tant au niveau des mesures de placement sous contrainte que des pratiques professionnelles des travailleurs sociaux.