Travail social

L'éducation du XXIe siècle : les conditions d'une éducation structurante pour l'enfant

Ianniello, Sabrina ; Grau, Christiane (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Travail Social, 2014.

Cette recherche s’attaque frontalement à un thème d’actualité brûlant qui préoccupe de plus en plus nos sociétés contemporaines : l’éducation. L’objectif de tout éduquant est de conduire l’enfant jusqu'à l’âge adulte pour qu’il devienne au final un individu libre et responsable. L'éducation est en effet un art complexe, raison pour laquelle il n’existe aucune recette... More

Add to personal list
    Résumé
    Cette recherche s’attaque frontalement à un thème d’actualité brûlant qui préoccupe de plus en plus nos sociétés contemporaines : l’éducation. L’objectif de tout éduquant est de conduire l’enfant jusqu'à l’âge adulte pour qu’il devienne au final un individu libre et responsable. L'éducation est en effet un art complexe, raison pour laquelle il n’existe aucune recette miracle pour l’élaboration de méthodes éducatives. Chaque éduquant tente d’user au mieux de son savoir-être et de son savoir-faire pour devenir l’un des guides qui saura conduire de la meilleure manière l’enfant sur le chemin le menant à l’âge adulte. Pour cela, ce travail de Bachelor survole dans un premier temps l’évolution socio-historique des concepts de l’enfance et de l’éducation en Europe, en reprenant rétrospectivement tous les grands bouleversements sociétaux qui ont eu un impact conséquent dans l’essor de l’éducation depuis le Moyen-Âge jusqu’au XXIe siècle. La recherche expose dans un deuxième temps les divers développements durant lesquels l’enfant évolue et apprend à s’adapter à son environnement, à savoir le développement affectif, le développement cognitif et le développement social. La partie théorique suivante présente les traités et les documents législatifs relatifs aux droits et devoirs respectifs de l’enfant. La recherche théorique démontre dans un quatrième temps le clivage présent entre l’autoritarisme et la permissivité ou le normatif et l’affectif. La cinquième partie met en avant un panel de moyens éducatifs, certains axés sur le comportementalisme (cette approche, appelée autrement le béhaviorisme, vise à faire diminuer ou renforcer un comportement à partir de renforcements positifs ou négatifs) d’autres sur le cognitivo-comportementalisme (cette approche vise à intervenir sur les pensées de l’individu qui guident ses émotions et comportements). La sixième partie de ce travail expose les différents échantillons employés dans mon enquête sur les multiples défis de l'éducation actuelle. Il s'agit des éducateurs sociaux, des éducateurs de l’enfance et des enseignants des trois premières années de l’école obligatoire, tous issus du Valais romand. L’enquête a été nécessaire pour apprécier quantitativement les approches pédagogiques les plus prônées par les professionnels de l’éducation et connaître quels outils éducatifs sont les plus utilisés par ces derniers. En effet, cette recherche pratique se plonge au coeur même des complexités et richesses de l’éducation pour y déceler d’une part les réelles problématiques, et d’autre part les méthodes pédago-éducatives visant à faire de l’enfant un être intelligemment libre et responsable. Enfin, ce mémoire présente les véritables enjeux éducatifs du XXIe siècle avec, à la clef, une panoplie d’outils éducatifs que chacun peut utiliser, à condition de le faire avec l’intelligence de son coeur. Car si, en effet, l’autorité – le cadre normatif – est une des conditions de l’éducation structurante, l’axe affectif représente une des conditions sine qua non à la réalisation d’une éducation stable, adéquate et cohérente.