Des bibliothèques pour le Sénégal : bilan et perspectives de développement du projet associatif Le Voyage de l'Amitié

Jeannottat, Miriam ; Schmutz, Sophie ; Estermann, Yolande (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2010 ; TDB 2123.

Fondé en 2003, le Voyage de l’Amitié est un projet associatif qui, sous la tutelle de la Haute école de gestion de Genève et sous la direction de Mme Yolande Estermann Wiskott, responsable de la filière Information documentaire, travaille à la mise en place de bibliothèques scolaires dans les régions défavorisées du Sénégal. Ce projet fonctionne en partenariat avec Mme Fama Diagne... Plus

Ajouter à la liste personnelle

Autres fichiers

    Résumé
    Fondé en 2003, le Voyage de l’Amitié est un projet associatif qui, sous la tutelle de la Haute école de gestion de Genève et sous la direction de Mme Yolande Estermann Wiskott, responsable de la filière Information documentaire, travaille à la mise en place de bibliothèques scolaires dans les régions défavorisées du Sénégal. Ce projet fonctionne en partenariat avec Mme Fama Diagne Sene, directrice de la Bibliothèque de l’Université de Bambey au Sénégal, ancienne étudiante de la Haute école de gestion et fondatrice de l’association. Ce travail de Bachelor, réalisé par deux étudiantes actives dans le projet de septembre 2008 à juillet 2010, comprend les objectifs suivants : - L’installation de 3 nouvelles bibliothèques au Sénégal, la formation des futurs gestionnaires et la visite des structures déjà mises en place par l’association ; - L’évaluation du travail fait jusqu’à aujourd’hui par l’association, sur la base d’une enquête de terrain, ainsi que la mise en perspective de ces actions par rapport à des projets et expériences similaires et au Manifeste de l’Unesco sur les bibliothèques scolaires ; - Un bilan sur la stratégie de promotion et de communication de l’association, ainsi que des propositions d’amélioration ; - La remise du projet à un nouveau groupe d’étudiants, qui en reprendra la gestion à la rentrée, au mois de septembre 2010, afin de permettre le développement de l’association et inscrire ses actions dans la continuité. Ce mandat permettra ainsi de faire un bilan des actions de coopération menées par l’association jusqu’à aujourd’hui, et de mieux envisager de possibles améliorations, afin d’être en meilleure adéquation avec les besoins des usagers sénégalais. Ainsi, nous espérons en particulier que nos recherches et suggestions seront concrètement utiles à nos successeurs dans l’association, et qu’elles leur permettront de s’approprier plus facilement le projet et ses enjeux pour les communautés sénégalaises bénéficiaires.