Inventaires systématiques et sémantiques du patrimoine et des musées : [le système de communication par agent]

Tavares Dos Santos, Miguel ; Sievering, Johann (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2013 ; TDIG 106.

Ce mémoire fait partie d’un projet découpé en 4 domaines dont le but est de rendre compatible des systèmes hétérogènes sur les plans technologiques, modèle de données et représentation métier. En effet, il ne suffit pas de faire communiquer les bases de données pour que le système fonctionne. Il faut toujours se positionner d’un point de vue technologique (est-ce que je peux... More

Add to personal list
    Résumé
    Ce mémoire fait partie d’un projet découpé en 4 domaines dont le but est de rendre compatible des systèmes hétérogènes sur les plans technologiques, modèle de données et représentation métier. En effet, il ne suffit pas de faire communiquer les bases de données pour que le système fonctionne. Il faut toujours se positionner d’un point de vue technologique (est-ce que je peux interroger deux bases différentes avec le même programme et surtout les réponses obtenues me satisfont-elles), modèle de données (est-ce que le schéma d’une base A est compatible avec le schéma d’une base B) et métier (le sens de la base A est-il le même que dans la base B). Il faut donc toujours assurer la compatibilité de ces trois couches. Il existe également les notions de droits (accès) et de mise-à-jour Comme mentionnée ci-dessus, le projet contient 4 domaines : les interfaces agiles, les connecteurs, le système de communication par agent et l’ontologie internationale commune. L’objectif de ce travail concerne le troisième domaine du projet qui est « le système de communication par agent ». En d’autres mots, l’objectif est la mise en place d’un Bus Orienté Agent (BOA) permettant l’échange de données entre les bases de données du patrimoine et des musées. Le mémoire se compose en 6 parties. La première partie du document présente le domaine de réalisation du projet. La deuxième porte sur « l’état de l’art » du patrimoine et des musées. La troisième explique le mandat qui m’a été confié ainsi que la contribution que je dois apporter au projet. La quatrième est consacrée à l’analyse et la modélisation de ma contribution. La cinquième partie se compose de la réalisation de mon projet. Enfin, dans la dernière partie, je finis par une conclusion portant sur l’évaluation du mandat qui m’a été confié.