Bibliothèque de la paroisse de Dommartin (1865-1960) : contribution à l'étude de la lecture populaire dans le canton de Vaud

Bilvin, Vanessa ; Dubosson, Françoise (Dir.) ; Von Rütte, Hans (Codir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2010 ; TDB 2111.

Ce travail de Bachelor consistait à étudier la bibliothèque de la paroisse protestante du village de Dommartin, qui a été en fonction entre 1865 et 1960. Les ouvrages, trois catalogues et un registre de prêts constituent le fonds de la bibliothèque aux Archives cantonales vaudoises. Cette étude suit deux axes principaux. Le premier consiste en un portrait de la bibliothèque, par lequel... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce travail de Bachelor consistait à étudier la bibliothèque de la paroisse protestante du village de Dommartin, qui a été en fonction entre 1865 et 1960. Les ouvrages, trois catalogues et un registre de prêts constituent le fonds de la bibliothèque aux Archives cantonales vaudoises. Cette étude suit deux axes principaux. Le premier consiste en un portrait de la bibliothèque, par lequel je me suis efforcée de définir tout d’abord quels types d’ouvrages elle possédait, quel était son fonctionnement et ce qu’on pouvait déduire de son histoire, et ensuite quel public elle desservait, et quelle était son utilisation de la bibliothèque. L’analyse de la bibliothèque en elle-même m’a permis dans une certaine mesure (cela dépend toujours des sources disponibles) de déduire quel était le but de ses responsables, et quel rôle ils espéraient jouer pour leur public. L’analyse de l’activité des lecteurs permet au contraire de déterminer l’utilité effective de la bibliothèque pour ses usagers – qui n’est pas forcément la même que celle voulue par les responsables, surtout à cette époque. Le second axe vise quant à lui à insérer la bibliothèque de Dommartin dans son contexte historique, et à déterminer dans la mesure du possible si elle était représentative de ce qu’on sait de la lecture populaire de son époque, ou si au contraire elle possédait des particularités notables. Pour ce travail, j’ai commencé par effectuer une revue de la littérature, dans le but de cerner le concept de lecture populaire et de déterminer quelle idéologie en avait été la source. Puis j’ai analysé la bibliothèque du point de vue de son fonctionnement, de son fonds et de ses lecteurs, en essayant d’éclaircir les causes de sa création et de sa disparition cent ans plus tard. Enfin, j’ai mis ces deux parties principales en relation pour situer, autant qu’il était possible, la bibliothèque de Dommartin dans son environnement (la paroisse qui l’abrite en l’occurrence) et par rapport à l’histoire des bibliothèques populaires, dans laquelle elle s’inscrit assez clairement par ailleurs. Ce travail prend également son intérêt dans un contexte plus global, celui de l’étude de la lecture publique en général ; l’analyse d’autres bibliothèques et leur comparaison pourrait permettre de mettre différents contextes en relation, voire même de déterminer des interactions entre eux, dans le but d’affiner encore la connaissance qu’on a de l’histoire de la lecture populaire et publique dans le canton de Vaud.