Travail social

Orif Sion : perception de son service de placement par les bénéficiares

Zufferey, Sylvia ; Tattini, Véronique (Dir.)

Mémoire de diplôme HES : Haute Ecole de Travail Social, 2010.

L’organisation romande pour l’intégration et la formation professionnelle (Orif) est une institution spécialisée dans la mise en oeuvre de mesures d’orientation, de formation initiale et de reclassement d’ordre professionnel de l’Assurance Invalidité (AI). Le centre Orif Sion est spécialisé dans la mise en oeuvre de mesures de formation initiale d’ordre professionnel de... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    L’organisation romande pour l’intégration et la formation professionnelle (Orif) est une institution spécialisée dans la mise en oeuvre de mesures d’orientation, de formation initiale et de reclassement d’ordre professionnel de l’Assurance Invalidité (AI). Le centre Orif Sion est spécialisé dans la mise en oeuvre de mesures de formation initiale d’ordre professionnel de l’assurance invalidité sur mandat des offices de l’AI. Il accueille des adolescents et adolescentes présentant des déficiences intellectuelles, motrices et/ou comportementales. . A la fin de ces mesures de formation initiale, les apprenants de l’Orif peuvent poser une demande d’emploi sur le marché du travail ordinaire. Dans ce travail de recherche, nous allons nous intéresser au service d’intégration (SI) de cette institution ayant pour but d’aider les apprenants dans leur recherche d’emplois pour les assurés en fin de formation. Un accent particulier sera mis sur les expériences et perceptions des apprenants par apport à ce service. Au niveau méthodologique, des entretiens individuels seront réalisés avec des apprenants valaisans de l’Orif Sion arrivant au terme de leur formation initiale. Les titulaires du SI de Sion seront également interviewés. Nous allons également analyser l’offre institutionnelle. Enfin, nous mettrons en perspective les données de notre analyse avec d’autres facteurs contextuels, individuels et environnementaux. Il ressort de mon analyse que les apprenants ont une méconnaissance du SI de son fonctionnement et de ses prestations. De plus, ils sont peu acteurs de leur démarche vers le marché du travail ordinaire. Cet état de fait peut engendrer chez les apprenants de l’Orif certaines difficultés à se projeter dans leur avenir tant professionnel que personnel.