Travail social

Interactions conjugales au sein de la famille et transmission intergénérationnelle

Devènes, Roxane ; Palazzo, Clothilde (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Travail Social, 2010.

Dans ce travail se pose la question de l’influence des couples parentaux sur la conjugalité de leurs enfants. Les concepts théoriques utilisés pour cette réflexion sont la conjugalité, la gestion des conflits et la transmission intergénérationnelle. Dans le chapitre axé sur la conjugalité sont exposés les cinq genres de fonctionnements conjugaux tirés de l’étude de Widmer et... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Dans ce travail se pose la question de l’influence des couples parentaux sur la conjugalité de leurs enfants. Les concepts théoriques utilisés pour cette réflexion sont la conjugalité, la gestion des conflits et la transmission intergénérationnelle. Dans le chapitre axé sur la conjugalité sont exposés les cinq genres de fonctionnements conjugaux tirés de l’étude de Widmer et Kellerhals, soit bastion, cocon, association, compagnonnage et parallèle. Pour compléter ces modèles, les impacts de l’ancrage social sur les manières de vivre en couple ont été brièvement abordés. Enfin, nous nous sommes penchés sur les deux principales dimensions de la conjugalité : la cohésion et la régulation. La partie consacrée au traitement de la gestion des conflits développe les notions de nature des conflits, ainsi que celle du coping et de ses dimensions pour aboutir au concept des modes de gestion des conflits. Afin de parachever le traitement des notions théoriques, nous avons approfondis le concept de la transmission intergénérationnelle en énumérant des éléments concernant les couples parentaux, la transmission, les liens intergénérationnels ainsi que la mémoire familiale. Une fois l’aspect théorique ainsi achevé, s’ouvre la partie de ce travail consacrée à la pratique. Celle-ci s’organise comme suit ; la méthodologie utilisée pour mener à bien l’enquête est développée de façon à fournir les informations nécessaires sur l’outil de recueil des données choisi, les caractéristiques des personnes interrogées ainsi que les éléments recherchés. Suite à cela, les informations relatives aux déterminants sociaux de l’échantillonnage et aux réponses recueillies qui sont en lien direct avec la théorie énumérée ci-dessus sont traitées. Puis, les principaux résultats de cette enquête nous démontrent quel est le mode de cohésion révélé par les participants et comment se conjugue la régulation au sein de leurs couples. Puis, nous décrivons quels sont les différences dans leurs modes de gestion des conflits et quelles sont les caractéristiques de leurs relations intergénérationnelles. Nous constatons dans ce travail qu’une forme de transmission familiale se définit au sein de la gestion des relations conjugales, notamment au niveau des responsabilités qu’assument les mères des deux générations dans le maintien de forts liens à l’intérieur des familles. Une transmission au niveau des valeurs est également perceptible. Ce travail montre également que les jeunes pères s’investissent moins dans leurs familles que leurs propres pères et qu’ils prennent beaucoup plus la liberté de moins s’impliquer dans le travail domestique que leurs épouses. Finalement, ce travail se clôt sur l’énumération des compétences qu’il m’a permis d’acquérir, ainsi que les limites de la méthode, en terminant par mes perspectives professionnelles découlant de cette recherche.