Les adieux

Le Gac, Jean

[Paris] : Onestar Press, cop. 2000

Tiré du site Internet de Onestar Press: "Pour "partir" l’esprit pacifié, mes Adieux à l’art devaient être posthumes. C'était bien du tragique pour si peu de chose. Aussi la formule du music-hall quand comiques, comédiens, chanteurs tirent leur révérence, m'a semblé plus adaptée avec, en outre, la possibilité comme Les Frères Jacques de faire durer la dernière séance. Pour le... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Tiré du site Internet de Onestar Press: "Pour "partir" l’esprit pacifié, mes Adieux à l’art devaient être posthumes. C'était bien du tragique pour si peu de chose. Aussi la formule du music-hall quand comiques, comédiens, chanteurs tirent leur révérence, m'a semblé plus adaptée avec, en outre, la possibilité comme Les Frères Jacques de faire durer la dernière séance. Pour le style j’ai adopté presque uniformément celui des Verts Pâturages, gentillesse et ailes d’ange en plumes d’édredon. Bientôt des noms ici ne diront plus rien. L'art va ainsi, beaucoup de vagues pour un peu d'écume vite bue par le sable. Certains pourtant affirmeront avoir vu des sirènes rieuses et des chevaux marins en rut. J.L.G.