Les non-usagers de la Bibliothèque de Forum Meyrin

Python, Marie-Aude ; Dubois, Jeanne (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 1998 ; TDB 1915.

Après trois ans d’ouverture, Mme Jeanne Dubois, responsable de la Bibliothèque de Forum Meyrin, a décidé de mesurer l’impact de son établissement sur la population meyrinoise. Le point de départ de cette enquête est l’intérêt porté aux publics absents : cette étude se consacre à identifier les groupes de la population meyrinoise qui ne sont pas inscrits à la bibliothèque,... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Après trois ans d’ouverture, Mme Jeanne Dubois, responsable de la Bibliothèque de Forum Meyrin, a décidé de mesurer l’impact de son établissement sur la population meyrinoise. Le point de départ de cette enquête est l’intérêt porté aux publics absents : cette étude se consacre à identifier les groupes de la population meyrinoise qui ne sont pas inscrits à la bibliothèque, pourtant sensée servir l’ensemble des habitants de la commune. L’objectif de ce travail est de définir les non-usagers, de cerner leurs comportements de lecteurs à travers des études et des théories existantes, ainsi que de proposer des initiatives et des contacts pouvant permettre à la bibliothèque de toucher ces populations. Cette recherche se compose de deux parties : La première expose l’enquête effectuée au sein du public de la bibliothèque ainsi qu’auprès de la population meyrinoise. Elle dégage les résultats de ces recherches, en définissant les groupes de la population de la commune qui ne sont pas représentés parmi les usagers de la bibliothèque. La deuxième partie propose une analyse théorique de ces non-usagers, à travers les textes et les résultats de différentes études, afin de mieux comprendre leurs comportements face à la lecture, leurs préférences et leurs goûts littéraires, ainsi que les relations qu’ils entretiennent avec les bibliothèques. Une série d’initiatives que pourrait lancer la Bibliothèque de Forum Meyrin afin de satisfaire ces groupes de non-usagers et de rentrer en contact avec eux est proposée en parallèle. Ainsi, ce travail permet tout d’abord à la Bibliothèque de Forum Meyrin de dresser le bilan des différents niveaux de fréquentation de ses publics et ensuite de s’interroger sur les groupes d’individus qu’elle ne dessert pas et de les identifier. De plus, l’étude théorique et les différentes propositions de contacts et d’actions pouvant être entrepris afin d’entrer en contact avec les non-usagers se présentent comme un outil de décision pour la bibliothèque. Ces idées et ces pistes lui procureront en effet quelques propositions quant aux types d’animations et de services qu’elle peut mettre en place et sur lesquels elle pourra appuyer sa politique afin de couvrir une plus large représentation de la population meyrinoise parmi ses usagers. Elle pourra ensuite engager des initiatives dans ce sens.