Création d'un restaurant : Aux Trois Pays

Janeiro, Angela ; Montandon, Nicolas (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2010 ; TDEE 104.

Le domaine de la restauration est en constante évolution, les gens sont toujours à la recherche d’innovation. Par contre, la conjoncture économique n’aide pas ce marché actuellement. La restauration est un domaine qui m’a paru intéressant, est c’est pourquoi j’ai voulu effectuer ce projet. Avec les connaissances que j’ai acquises, j’ai voulu tenter l’expérience. Montreux est... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Le domaine de la restauration est en constante évolution, les gens sont toujours à la recherche d’innovation. Par contre, la conjoncture économique n’aide pas ce marché actuellement. La restauration est un domaine qui m’a paru intéressant, est c’est pourquoi j’ai voulu effectuer ce projet. Avec les connaissances que j’ai acquises, j’ai voulu tenter l’expérience. Montreux est une ville charmante et touristique et elle a du potentiel. C’est pour cette raison que j’ai choisi ce lieu. Le restaurant s’adresse surtout à des personnes de classe moyenne. Des gens travaillant dans la région, qui aiment manger de la cuisine traditionnelle et goûter des mets nouveaux. Le restaurant « Aux Trois Pays » sera un restaurant qui proposera des spécialités culinaires de trois pays européens. Ces pays seront l’Italie, la France et la Suisse. Des spécialités culinaires des différentes régions des ces pays y seront représentées. En outre, les spécialités du mois seront la distinction par rapport à la concurrence. En effet, ces cinq mets de différents pays européens seront proposés chaque mois dans la carte. Les investissements sont nombreux pour la création de ce restaurant. De plus, ils se répartissent en plusieurs catégories. Le montant total se monte à 441'701 CHF. Ensuite, les travaux à faire dans les locaux ne sont pas à négliger car c’est un investissement conséquent. Les prévisions pour les premières années d’exploitions sont les suivantes. En premier lieu, le seuil de rentabilité ne sera pas atteint en première année. Les années suivantes, une augmentation du chiffre d’affaire se remarque pour arriver à environ 1 million en 2013. Dès la deuxième année, l’entreprise arrivera à faire du bénéfice. Mais, c’est en quatrième année qu’elle arrivera à couvrir complètement la perte engendrée en première année et elle arrivera même à ressortir encore un gain. Ce dossier a été effectué pour trouver un associé qui pourrait investir un montant de 250'000 CHF. Il travaillera dès l’ouverture pour la mise en place du restaurant. Et par la suite, il travaillera à 50% pour donner des coups de main s’il y a besoin. Une partie du bénéfice sera distribué à part égal dès 2013 ainsi que les années suivantes.