Migration des hedge funds de la City vers la Suisse ?

Mudry, Basile Romain ; Amsler, Philippe (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2010 ; TDEE 106.

La migration des Hedge funds de la place financière Londonienne vers la place financière Suisse fait régulièrement la une de la presse. Certains annoncent un tsunami sans précèdent, d’autre remettent en doute cette migration. Au regard des controverses actuelles, il nous a semblé intéressant d’examiner cette question en détails. Nous nous efforcerons de donner une définition - la... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    La migration des Hedge funds de la place financière Londonienne vers la place financière Suisse fait régulièrement la une de la presse. Certains annoncent un tsunami sans précèdent, d’autre remettent en doute cette migration. Au regard des controverses actuelles, il nous a semblé intéressant d’examiner cette question en détails. Nous nous efforcerons de donner une définition - la plus fidèle possible - de l’organisation et du fonctionnement de ces fonds « spéculatifs ». Nous nous attarderons également sur les risques sous-jacents à ces fonds de placements. Nous ferons l’analyse des pressions fiscales, légales et politiques qui s’exercent au niveau européen sur les Hedge funds et leurs stratégies. Ce mémoire a pour principale vocation de donner une image aussi fidèle que possible de l’industrie des Hedge funds et des pressions s’exerçant à son encontre. Nous avons volontairement simplifié certains principes afin de rendre la lecture de ce travail accessible au plus grand nombre. Enfin, nous exprimerons notre point de vue concernant la migration, point de vue qui se basera d’une part sur les lectures entreprises, les conférences suivies et les entretiens menés dans le cadre de la réalisation de ce travail et, d’autre part, sur l’expérience professionnelle acquise lors des cinq dernières années en tant que « Middle officer Hedge Funds ». Ce travail, au coeur de l’actualité et des débats politiques européens, marque l’aboutissement d’une formation de quatre années en gestion d’entreprise.