Travail social

Représentation et estime de soi : comparaison entre institution socio-éducative et famille d'accueil

Georges, Régine ; Boulé, Christophe (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Travail Social, 2010.

Ce travail porte sur la représentation de soi des jeunes ayant connu un placement, soit en institution soit, en famille d’accueil. Les résultats obtenus présentent une comparaison entre ces deux milieux au niveau des attitudes éducatives, ainsi qu’entre des jeunes placés et d’autres ayant achevé leur placement. Les jeunes interviewés sont âgés entre 12 ans et 22 ans La... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce travail porte sur la représentation de soi des jeunes ayant connu un placement, soit en institution soit, en famille d’accueil. Les résultats obtenus présentent une comparaison entre ces deux milieux au niveau des attitudes éducatives, ainsi qu’entre des jeunes placés et d’autres ayant achevé leur placement. Les jeunes interviewés sont âgés entre 12 ans et 22 ans La représentation de soi et l’estime de soi constituent les concepts principaux de cette recherche. J’ai eu envie de m’intéresser au ressenti et à la représentation de soi d’une catégorie de jeunes quelque peu « hors normes » par rapport à d’autres personnes qui ont la chance d’avoir une vie normale en famille. La recherche comprend tout d’abord une partie théorique développant les concepts et domaines y relatifs, ainsi que mes hypothèses, puis une partie empirique comprenant la méthodologie, la présentation et l’analyse des données ainsi que la vérification des postulats de départ comme la question de recherche et les hypothèses. Enfin, le lecteur pourra prendre connaissance de mon point de vue ainsi que de mes apprentissages suite à ce travail, et il finira par découvrir des perspectives professionnelles intéressantes. Avant de partir explorer le terrain, j’ai émis des hypothèses relevant les bienfaits de la famille d’accueil sur la représentation de soi des jeunes, contrairement au milieu institutionnel socio-éducatif. Ma recherche m’a montré que ce dernier offre tout autant d’apports positifs dans leur construction de soi que le milieu d’accueil familial. J’ai donc pu constater que les deux milieux sont relativement similaires à ce niveau-là contrairement à mes aprioris.