Travail social

Regard sur les besoins après l'aide sociale : une proposition de coaching

Veuthey, Lorrie ; Grau, Christiane (Dir.)

Mémoire de diplôme HES : Haute Ecole de Travail Social, 2010.

Ce travail d’initiation à la recherche sonde la perception d’anciens bénéficiaires de l’aide sociale sur leur intégration, après avoir repris une activité professionnelle. Est-il aisé de reprendre un rythme de vie après avoir été assisté socialement ? Les exigences des employeurs sont-elles difficiles à satisfaire ? Un coaching personnalisé s’avérerait-il bénéfique ? Le... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce travail d’initiation à la recherche sonde la perception d’anciens bénéficiaires de l’aide sociale sur leur intégration, après avoir repris une activité professionnelle. Est-il aisé de reprendre un rythme de vie après avoir été assisté socialement ? Les exigences des employeurs sont-elles difficiles à satisfaire ? Un coaching personnalisé s’avérerait-il bénéfique ? Le vécu de personnes ayant bénéficié de l’aide sociale en Valais a permis de relever les difficultés rencontrées, mais surtout de mettre en lumière les ressources mobilisées afin de réussir leur intégration sociale et professionnelle. Ajouté à cela, certains employeurs se sont prononcés quant aux exigences qu’ils ont envers leurs employés ; puis des assistants sociaux, collaborant auprès de Centres Médicaux Sociaux, ont apporté leur regard sur cette population. Les personnes interrogées se sentent actuellement toutes intégrées professionnellement et socialement. Certaines d’entre-elles ont eu besoin de soutien pour y parvenir. Il s’agissait surtout de pouvoir organiser et rythmer son quotidien, jongler entre vie privée et vie professionnelle. Par ce travail, je me suis aperçue qu’un coaching supplémentaire ne parait pas utile pour les anciens bénéficiaires de l’aide sociale ; les personnes ayant formulé des besoins ont pu être accompagnées. Par contre, l’expérience des assistants sociaux a permis de mettre en lumière un éventuel besoin pour un public différent. Certaines personnes, encore bénéficiaires de l’aide sociale, rencontrent des difficultés personnelles importantes empêchant, momentanément, leur intégration sociale et professionnelle. Le coach pourrait intervenir auprès de cette population. Une esquisse de coaching personnalisé a été conceptualisée sur la base de ces constatations et des expériences des partenaires précités. Après avoir ressorti les compétences requises du coach et les avoir comparées avec celles de l’éducateur social, je peux relever que l’éducateur social est au bénéfice des compétences lui permettant d’intervenir en tant que coach auprès de personnes rencontrant des difficultés d’intégration sociale et professionnelle.