Faculté des sciences

A propos du genre Pholeoixodes, parasite des carnivores en Suisse

Toutoungi, L. N. ; Gern, Lise ; Aeschlimann, André ; Debrot, S.

In: Acarologia, 1991, vol. 32, no. 4, p. 311-328

Une étude faunistique a été entreprise en Suisse sur trois espèces de tiques pholéophiles, parasites des carnivores sauvages. Il s'agit de Ph. hexagonus, Ph. canisuga, Ph. rugicollis. Nous avons concentré nos recherches sur la repartition géographique, les hôtes et la nature de l'infestation. Le matériel provient de la collection AESCHLIMANN et DEBROT du Musée... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Une étude faunistique a été entreprise en Suisse sur trois espèces de tiques pholéophiles, parasites des carnivores sauvages. Il s'agit de Ph. hexagonus, Ph. canisuga, Ph. rugicollis.
    Nous avons concentré nos recherches sur la repartition géographique, les hôtes et la nature de l'infestation.
    Le matériel provient de la collection AESCHLIMANN et DEBROT du Musée Zoologique de Lausanne, ainsi que des tiques prélevées récemment sur des carnivores par le Centre de la rage à Berne.
    La répartition de Ph. hexagonus recouvre la Suisse entière, au Nord comme au Sud des Alpes. On l'observe en altitude jusqu'à 1 380 m. Cette tique a été récoltée sur 15 espèces animales. Elle parasite surtout les renards et tous les Mustélidés, mais elle a également été souvent observée sur des animaux domestiques tels que le chat et le chien.
    Ph. canisuga apparaît fréquemment sur le Plateau Suisse et dans le Jura. Cette espèce parasite essentiellement le renard et le blaireau.
    L'existence en Suisse de Ph. rugicollis, espèce apparemment rare, est démontrée sur 2 fouines et un chat.
    58 % des renards examinés et 87 % des Mustélidés sont infestés par une seule espèce de tique. Par contre 42 % de ces renards présentent des infestations mixtes avec plusieurs espèces de tiques, dans 18% des cas il s'agit de Ph. hexagonus et I. Ricinus.
    Summary
    A study concerning 3 tick species ectoparasitic on camivora : Pholeoixodes hexagonus. Ph. canisuga and Ph. rugicollis was conducted in Switzerland.
    Our research focused on the geographical distribution of these ticks and their hosts. The material was supplied from AESCHLIMANN'S collection deposited in the Zoological Museum in Lausanne and from the Rabies Center in Bern.
    Ph. hexagonus is spread all over the country up to 1 380 m. It was collected from 15 animal species, especially from foxes and Mustelidae. Domestic animals like dogs and cats were also found infested.
    Ph. canisuga is widespread on the Swiss Plateau and in the Jura up to 900 m. It was mainly collected from foxes and badgers.
    Ph. Rugicollis seems to be rare in Switzerland where it was recorded only three times, twice on a stone marten and once on a cat.
    A monospecific infestation was observed in respectively 58 % and 87 % of the infested foxes and Mustelidae. Ph. hexagonus and I. ricinus were found simulta- neously on the same host on 18 % of the foxes.