Faculté des lettres et sciences humaines

Learning Center EPFL : construire l’avenir d’une institution de formation et de recherche scientifique

Schreier, Mathias ; Söderström, Ola (Dir.)

Mémoire de diplôme universitaire : Université de Neuchâtel, 2010.

Le projet du Learning Center est conçu comme un des vecteurs-clés du programme de développement de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). La réalisation de cette nouvelle bibliothèque multifonctionnelle est en effet étroitement liée à l’intention de reconsidérer les modalités de la recherche scientifique et de l’enseignement à l’EPFL. Par l’intermédiaire... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Le projet du Learning Center est conçu comme un des vecteurs-clés du programme de développement de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). La réalisation de cette nouvelle bibliothèque multifonctionnelle est en effet étroitement liée à l’intention de reconsidérer les modalités de la recherche scientifique et de l’enseignement à l’EPFL. Par l’intermédiaire d’un projet architectural et urbanistique, il s’agit ainsi de remettre en question l’identité scientifique de la communauté académique « epflienne » et de construire l’avenir de l’institution. Par ailleurs, avec le projet du Learning Center, la direction de l’EPFL mise sur l’implantation d’un symbole architectural fort et des commodités de la vie sur le campus afin de se positionner face à la concurrence internationale dans le milieu académique. En mobilisant comme ressources interprétatives les notions de discours, de traduction et de délégation – ces deux dernières étant issues de la sociologie de l’acteur réseau (SAR), mon travail de mémoire interroge le contexte d’émergence de ce projet du Learning Center EPFL. Le but est de situer les objectifs du projet dans le débat actuel sur les enjeux du domaine académique et d’interpréter sa procédure à la lumière des pratiques urbanistiques expérimentées dans le cadre d’autres projets d’urbanisme de la connaissance. Parallèlement, mon travail s’intéresse au programme du concours architectural ainsi qu’aux formes construites du projet lauréat proposées par le bureau japonais SANAA. Mon interprétation part en effet du principe que les caractéristiques de ce programme peuvent être mises en relation avec une Conception de la Science, c’est-à-dire une façon particulière de penser la science et la pratique scientifique. Mettre en place une approche qui comprend l’architecture, et par conséquent l'environnement construit, comme un acteur des transformations liées à une telle Conception de la Science représente l’objectif des considérations théoriques de mon travail. Interprété dans ces termes, le projet du Learning Center – construction phare de la troisième étape d’agrandissement du campus lausannois – se révèle emblématique, et ce à bien des égards. Son mode de financement en partenariat public-privé témoigne d’un rapprochement entre l’économie privé et un milieu académique qui s’oriente davantage vers le modèle de l’université entrepreneuriale. Les efforts de médiatisation et les moyens financiers investis dans la nouvelle infrastructure confirment la stratégie que la direction de l'EPFL poursuit depuis l’arrivée, en l’an 2000, de son nouveau président Patrick Aebischer. A l’instar d’autres établissements de recherche et de formation supérieure, cette stratégie met l’accent sur la qualité des environnements de travail, la visibilité de l’institution ou encore sur la promotion des programmes de recherche interdisciplinaire.