Faculté des lettres et sciences humaines

Etude des phénomènes temporels lors de la lecture de Candide : un point de vue sur les interactions didactiques

Aeby Daghé, Sandrine

In: Revue Tranel (Travaux neuchâtelois de linguistique), 2008, vol. 48, p. 63-82

Cet article présente une réflexion sur les interactions dans le cadre de leçons de lecture littéraire dans trois classes de fin de scolarité secondaire obligatoire. Il aborde, dans une perspective didactique, l'étude des interactions en fonction d'une triade composée de l'enseignant, des élèves et de l'objet d'enseignement, en mettant l'accent, selon une conception sociohistorique, sur... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Cet article présente une réflexion sur les interactions dans le cadre de leçons de lecture littéraire dans trois classes de fin de scolarité secondaire obligatoire. Il aborde, dans une perspective didactique, l'étude des interactions en fonction d'une triade composée de l'enseignant, des élèves et de l'objet d'enseignement, en mettant l'accent, selon une conception sociohistorique, sur la prédéfinition de l'objet de la lecture littéraire. L'intérêt porté aux interactions entre enseignants et élèves relativement à la lecture de textes intégraux en classe de français conduit à cerner les spécificités de l'insertion de cet objet dans le temps scolaire en s'appuyant sur l'hypothèse selon laquelle le temps scolaire est hétérogène dans sa durée, dans son rythme mais aussi dans sa forme.