Soins infirmiers

Diantre, un homme dans les soins! : ou la vision de l'infirmiers sur les rapports de séduction entre collègues

Cretton, Audrey ; Gay, Marie ; Kamerzin, Bernard (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Santé Valais, 2009.

Contexte : Cette recherche initiale de type exploratoire s’inscrit dans le cadre de l’obtention d’un Bachelor of Sciences en Soins Infirmiers. Elle est élaborée en collaboration avec une autre étudiante de même niveau. But : Cette recherche a pour but d’explorer les rapports entre infirmiers et infirmières en milieu psychiatrique, et plus particulièrement les relations de... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Contexte : Cette recherche initiale de type exploratoire s’inscrit dans le cadre de l’obtention d’un Bachelor of Sciences en Soins Infirmiers. Elle est élaborée en collaboration avec une autre étudiante de même niveau. But : Cette recherche a pour but d’explorer les rapports entre infirmiers et infirmières en milieu psychiatrique, et plus particulièrement les relations de séduction. Elle vise à l’analyse des conséquences de ce type de relation sur la dynamique d’équipe, sur la prise en soins et le client et, enfin, sur l’infirmière et l’infirmier. Méthodologie : Sept entretiens semi-directifs ont été menés auprès d’infirmiers en psychiatrie. Ma collègue s’est intéressée au point de vue des infirmières sur la même question. Après avoir retranscrit et classé les données recueillies, l’analyse a mis en évidence les liens entre les discours des participants et le cadre théorique. La mise en commun des résultats des deux recherches a permis de souligner le caractère similaire des propos. Résultats : Les rapports de séduction au sein de l’équipe soignante sont perçus comme anodins. Ils entraînent, dans la majorité des cas, une amélioration de la cohésion de groupe, une prise en soins de meilleure qualité et une augmentation de la motivation professionnelle des infirmières et infirmiers. À noter toutefois, que ces mêmes rapports peuvent avoir des conséquences néfastes dans de rares cas : perturbation de la dynamique d’équipe et diminution de la qualité des soins. Recommandations : L’apport principal pour la pratique est la sensibilisation et le questionnement des différents professionnels sur leur propre séduction afin d’éviter toute dérive.