Soins infirmiers

Médecines complémentaires en soins palliatifs

Tauxe, Laetitia ; Riso, Katya ; Seppey, Christine (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Santé Valais, 2009.

Ce Travail de Bachelor est une recherche qualitative dont le but est de définir comment les infirmières, au sein de leur rôle propre, proposent ou pratiquent des médecines complémentaires dans le contexte des soins palliatifs du Valais romand. Les milieux de soins étudiés furent le Centre François-Xavier Bagnoud de soins palliatifs à domicile, ainsi que le service de l’hôpital de... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce Travail de Bachelor est une recherche qualitative dont le but est de définir comment les infirmières, au sein de leur rôle propre, proposent ou pratiquent des médecines complémentaires dans le contexte des soins palliatifs du Valais romand. Les milieux de soins étudiés furent le Centre François-Xavier Bagnoud de soins palliatifs à domicile, ainsi que le service de l’hôpital de Martigny. Neuf infirmières y participèrent en répondant à des entretiens semi-directifs. Suite à cette collecte de données, une analyse fut faite afin de mettre en évidence les éléments primordiaux, d’établir des liens entre le corpus de réponses et le cadre théorique préalablement construit et de procéder aux résultats. En conclusion, j’ai pu observer que les médecines complémentaires n’étaient que rarement proposées au client à moins que l’infirmière n’y soit formée ou que la demande provienne de ce dernier. En revanche, toutes les infirmières sont ouvertes à ces approches qu’elles définissent comme bénéfiques et complémentaires de la médecine traditionnelle. De plus, elles considèrent l’accompagnement du client traité par une telle médecine comme faisant partie de leur rôle propre. Les médecines complémentaires les plus fréquemment rencontrées dans les milieux de soins palliatifs sont la phytothérapie, les médecines chinoises, les massages et l’homéopathie