Soins infirmiers

Importance du vécu personnel ainsi que professionnel dans la prise en charge d'un patient accueilli pour la première fois en chirurgie : point de vue des infirmières n'ayant jamais vécu une opération.

Van de Maele, Isis ; Erné, Karine ; Sougner Remillieux, Christine (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute Ecole de Santé Valais, 2009.

Pour l’obtention du Bachelor en soins infirmiers, notre recherche de niveau initial s’inscrit dans le paradigme socio-constructiviste. À l’hôpital, nous avons investigué la prise en charge infirmière lors d’une première opération, cet aspect a été mis en lien avec le vécu personnel de l’infirmière. Notre population a été constituée au moyen de la méthode dite « boule de... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Pour l’obtention du Bachelor en soins infirmiers, notre recherche de niveau initial s’inscrit dans le paradigme socio-constructiviste. À l’hôpital, nous avons investigué la prise en charge infirmière lors d’une première opération, cet aspect a été mis en lien avec le vécu personnel de l’infirmière. Notre population a été constituée au moyen de la méthode dite « boule de neige », dans deux services de chirurgie générale d’un hôpital valaisan. Nous avons interrogé seize infirmières : huit ayant déjà subi une opération et huit autres n’ayant pas vécu cette expérience. Pour la collecte des données, nous avons choisi d’utiliser l’entretien semi-directif. Dans nos résultats, aucune prise en charge standardisée spécifique à l’accueil n’a pu être extraite. Les éléments centraux relevés lors de ce « soin », sont la mise en application de la communication professionnelle, mais aussi la réflexion face à la situation qui est commune à toutes les infirmières et pour finir, l’établissement d’un recueil de données. Le deuxième point identifié est que la pratique soignante est modifiée suite à l’expérience vécue.