Green IT, ou, Comment concilier l'écologie et l'informatique

Decroux, Sébastien ; Baribaud, Claire (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2009 ; TDIG 33.

Dans les années à venir l’écologie va prendre de plus en plus d’importance et ceci pour plusieurs raisons. Premièrement, nous nous trouvons dans une situation où nous ne pouvons plus continuer à puiser indéfiniment dans les ressources de la planète. Il faudra donc faire preuve de créativité pour remplacer certaines ressources énergétiques que nous utilisons actuellement.... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Dans les années à venir l’écologie va prendre de plus en plus d’importance et ceci pour plusieurs raisons. Premièrement, nous nous trouvons dans une situation où nous ne pouvons plus continuer à puiser indéfiniment dans les ressources de la planète. Il faudra donc faire preuve de créativité pour remplacer certaines ressources énergétiques que nous utilisons actuellement. Deuxièmement, il est important que l’homme prenne conscience de l’impact de ses actions sur le délicat équilibre de l’écosystème de notre planète. C’est pourquoi aujourd’hui, il lui faut intégrer la problématique écologique dans tous les domaines et notamment dans celui de l’informatique. Ce travail de Bachelor mène une réflexion sur la manière de concilier l’écologie et l’informatique, tout en assurant la productivité des entreprises concernées. Pour atteindre cet objectif, cette recherche s’articule autour de plusieurs parties qui présentent : · Les différents labels et autres directives existants. · Les actions écologiques entreprises par les entreprises du domaine des technologies de l’information et de la communication (TICs). · Les solutions logicielles et matérielles qui permettent une gestion optimale de la consommation d’énergie. De cette présentation, ainsi que de la réflexion qui s’en suit, découle un guide pour la mise en place d’un système d’information informatisé (SII), qui permette de limiter les impacts sur l’environnement. Les conclusions mises en évidence sont que : · Aujourd’hui, il existe un certain nombre de composants informatiques écologiques. · Les entreprises investissent davantage dans ce domaine. · Il existe une multitude de certifications et de directives. · Il est difficile de comparer des produits similaires certifiés, mais également de comparer qualitativement deux labels écologiques semblables.