Informatique de gestion - Wirtschaftsinformatik

Web 3.0 : le Web comme base de données

Darbellay, Antoine ; Le Calvé, Anne (Dir.)

Mémoire de diplôme HES : Haute Ecole de Gestion & Tourisme, 2008.

Le but de ce travail de diplôme est de démontrer l'intérêt des nouvelles technologies du Web sémantique dans l'application du tourisme en Valais. L'objectif étant de montrer aux acteurs du monde du tourisme, que cette ‘sémantisation’ de l’information, et plus particulièrement des informations descriptives de leur régions devraient être mis-à-jour pour permettre la création de... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Le but de ce travail de diplôme est de démontrer l'intérêt des nouvelles technologies du Web sémantique dans l'application du tourisme en Valais. L'objectif étant de montrer aux acteurs du monde du tourisme, que cette ‘sémantisation’ de l’information, et plus particulièrement des informations descriptives de leur régions devraient être mis-à-jour pour permettre la création de nouveaux outils de recherche et de planification de vacances. La solution apporterai ainsi une réelle plus value par rapport aux offres traditionnelles. J'ai conçu un démonstrateur pour mettre en avant les technologies du Web sémantique. J'ai commencé par récolter un échantillon de données. Il est évident que cet échantillon peut prendre plusieurs formes, aussi je me suis surtout m’intéresser à la logique qui permet de transformer une exportation de base de données au format XML. Ensuite, il va falloir sémantiser ces données grâce aux nombreuses technologies permettant de mieux gérer l'information. Pour répondre à ce besoin je me suis appuyer sur le langage RDF et OWL. -RDF, pour Resource Description Framework, définit la logique et les balises permettant de décrire les métadonnées. -OWL, pour Ontology Web Language, pour représenter les ontologies. Des ontologies qui ne sont rien d’autre que des sortes d’index étendus où les liens entre les concepts sont précisés : synonymes, équivalents, liens vers unconcept de sens plus large, plus précis, etc. Ainsi, ma solution va combiner les URI, HTTP, RDF(S) et OWL pour bâtir un système de gestion intelligente de l’information. Une fois ces données sémantisées, il faudra les stocker, heureusement la Hevs dispose déjà d’un moteur répondant en grande partie à mes attentes. De plus, OntoMea dispose d’un raisonneur qui va aussi me permettre de déduire de nouvelles données. Finalement, il faudra concevoir un démonstrateur qui va s’appuyer sur le langage SPARQL pour l’interrogation de mes données et, présenter ces données désormais interconnectées ainsi que mes nouvelles déductions.