Travail social

Comment les travailleurs sociaux continuent-ils le lien avec un client alors qu'ils sont en résonance?

Mossier, Varuna ; Solioz, Emmanuel (Dir.)

Mémoire de diplôme HES : Haute Ecole de Travail Social, 2009.

A l’heure où la fonction de l’assistant(e) social(e) est en plein changements en raison des pressions politiques, le sujet traitant des résonances apporte des éléments de réflexions sur la définition du travail social. Dans une relation professionnel-client, l’histoire du client peut faire vibrer des souvenirs chez le professionnel provoquant de fortes émotions. Ce travail aborde... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    A l’heure où la fonction de l’assistant(e) social(e) est en plein changements en raison des pressions politiques, le sujet traitant des résonances apporte des éléments de réflexions sur la définition du travail social. Dans une relation professionnel-client, l’histoire du client peut faire vibrer des souvenirs chez le professionnel provoquant de fortes émotions. Ce travail aborde plus précisément les moyens concrets mis en oeuvre par les professionnel(le)s pour pouvoir continuer une relation avec un client alors qu’ils ressentent des résonances plus ou moins fortes. La problématique de cette recherche vise à comprendre comment les résonances du professionnel influencent la distance professionnelle avec son client. Le cadre théorique a permis d’élaborer les quatre hypothèses suivantes. La première est que les assistants sociaux arrivent à identifier la résonance, à prendre conscience qu’ils sont en résonance à un certain moment donné ; la deuxième se situe au niveau de la possibilité qu’ils se donnent d’arrêter un entretien ; la troisième tient dans la ressource que représente l’écoute de ses collègues ; la dernière s’inscrit dans la capacité de donner du sens à ce qu’ils ressentent. Comme l’objectif était d’étudier le vécu des assistants sociaux face à la résonance, la méthode qualitative a été retenue et des entretiens semi-directifs ont été menés afin de laisser aux professionnels une certaine liberté d’expression. L’analyse a été basée sur les thématiques retenues. Malgré la complexité du concept de la résonance, les professionnel(le)s connaissent et usent de moyens pour pouvoir continuer le lien avec leurs clients lorsqu’ils sont en résonance, ce qui corroborent les hypothèses formulées. De cette recherche sont ressorties principalement trois pistes d’action pour les professions du travail social. La première est l’aménagement de la formation afin de permettre aux futur(e)s professionnel(le)s de faire un travail sur soi .La deuxième est la création ou la valorisation de commission du personnel afin de défendre le travail dit réel. La dernière est la possibilité de se filmer lors d’entretiens réels ou fictifs afin d’être plus conscients de leurs réactions non verbales en lien avec la résonance.