Travail social

L'influence de l'accompagnement éducatif sur la construction de l'identité sexuée et l'apprentissage des rôles sexués chez les enfants

Dervey Alvarez, Vanessa ; Solioz, Emmanuel (Dir.)

Mémoire de diplôme HES : Haute Ecole de Travail Social, 2009.

Ce travail a pour but de percevoir comment la dimension du genre agit sur les pratiques professionnelles selon le sexe de l’éducateur·trice social·e et celui de l’enfant. Le postulat de départ de ce travail consiste à comprendre de quelles manières les représentations de l’éducateur·trice social·e influencent la construction de l’identité sexuée et l’apprentissage des rôles... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce travail a pour but de percevoir comment la dimension du genre agit sur les pratiques professionnelles selon le sexe de l’éducateur·trice social·e et celui de l’enfant. Le postulat de départ de ce travail consiste à comprendre de quelles manières les représentations de l’éducateur·trice social·e influencent la construction de l’identité sexuée et l’apprentissage des rôles sexués de l’enfant en institution, âgé de 4 à 8 ans. La partie théorique met en lumière quatre dimensions. La première est exposée d’un point de vue biologique et tente de savoir si les cerveaux de l’homme et de la femme sont construits de la même manière. Ensuite, sous un angle cognitif, il s’agit d’exposer les différentes étapes par lesquelles l’enfant développe son identification sexuée. Puis la dimension affective est introduite par la problématique du complexe d’OEdipe. Pour terminer, l’apprentissage des rôles sexués au sein de la société apporte la dimension sociale. Afin de vérifier les hypothèses de travail, six entretiens semi-directifs ont été réalisés avec des professionnel·le·s travaillant auprès d’enfants placés en institution. Ce travail de terrain a permis de comprendre comment les éducateurs·trices sociaux·ales tiennent compte de la dimension du genre dans leur travail quotidien. Les prises en charge prennent en compte autant bien le sexe de l’adulte que le sexe de l’enfant. Bien que le cahier des charges des éducateurs·trices soit identique, certains rôles ou certaines tâches sont induites par le sexe social du·de la professionnel·le. De plus, les difficultés familiales des enfants tendent à stigmatiser les stéréotypes de genre liés au masculin et au féminin.