Faculté des sciences économiques et sociales

Economic growth and air pollution : three empirical essays based on nonparametric methods

Ordás Criado, Carlos ; Grether, Jean-Marie (Dir.)

Thèse de doctorat : Université de Neuchâtel, 2009 ; Th. 2077.

Cette thèse se compose de 3 recherches dont l’objectif est l’étude empirique du lien entre croissance économique et pollution atmosphérique au niveau macroéconomique. Elle privilégie l’utilisation d’outils récents issus de l’analyse non-paramétrique car ils permettent une meilleure prise en compte de biais de mauvaise spécification et introduisent plus de flexibilité dans la... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Cette thèse se compose de 3 recherches dont l’objectif est l’étude empirique du lien entre croissance économique et pollution atmosphérique au niveau macroéconomique. Elle privilégie l’utilisation d’outils récents issus de l’analyse non-paramétrique car ils permettent une meilleure prise en compte de biais de mauvaise spécification et introduisent plus de flexibilité dans la forme fonctionnelle étudiée. Le premier chapitre vérifie l’existence d’une relation soutenable entre le niveau de PIB par tête et l’environnement dans 48 provinces espagnoles pour différents polluants de l’air durant les années 1990-2002. Le second chapitre s’intéresse à l’évolution des différences de niveau d’émissions de CO2 par tête entre 1960 et 2002 dans 166 pays, ainsi que dans divers sous-ensembles de pays (riches/pauvres, appartenant à une même zone géographique, membres d’une zone d’intégration régionale,…). La dynamique des distributions transversales est étudiée à l’aide de mesures robustes d’échelle et de forme fonctionnelle. Des tests d’égalité distributionnelle et de multi-modalité sont également appliqués pour tester la stationnarité des densités et l’émergence de différents modes. Ces résultats sont comparés à ceux obtenus à l’aide d’une analyse de convergence stochastique à la Evans (1998). Le dernier chapitre explore un large spectre de techniques de régressions à l’estimation d’une forme fonctionnelle réduite, dans laquelle la croissance des émissions de CO2 par tête est fonction du niveau passé d’émissions par tête, du niveau passé de PIB par tête et du taux de croissance du PIB par tête. Des modèles de panel sont estimés par les moindres marrés ordinaires et les moindres carrés non-linéaires et ces spécifications sont testées contre les modèles non-paramétriques multiples alternatifs. Ce cadre permet également d’explorer la notion de beta-convergence dans la pollution, conditionnelle au PIB, ainsi que la beta-convergence dans le PIB, conditionnelle à la pollution.
    Summary
    This dissertation includes 3 research papers, which explore empirically the link between the level of economic activity and air pollution at the macroeconomic level. A special emphasis is given to the application of recent tools developed in the nonparametric field as they allow for a better control of potential misspecification biases and they give more flexibility to the underlying relationships. Chapter 1 tests whether a sustainable link between per capita GDP levels and the environment exists for a variety of air pollutants’ emissions in a panel of 48 Spanish provinces over the period 1990-2002. Chapter 2 investigates how cross-country gaps in per capita CO2 emissions evolved over the 1960-2002 period for a panel of 166 world areas as well as for several country sub-groupings (rich/poor countries, specific geographic regions, economically integrated areas). An analysis of the dynamic of the cross-sectional distributions is conducted with robust scale and shape measures and formal shape and multimodality tests are applied. The latter approach is contrasted with a stochastic convergence analysis à la Evans (1998). Chapter 3 makes use of a broad range of regression techniques to fit a reduced form function, where growth rates in per capita CO2 emissions are explained with past pollution levels, past per capita GDP levels and per capita GDP growth rates. Panel models are estimated with standard linear and nonlinear least squares and these specifications are tested against their nonparametric counterpart. This framework also allows exploring beta-convergence in per capita emissions conditional on GDP as well as beta-convergence in GDP conditional on pollution.