L'introduction du web 2.0 dans le recrutement : le cas de la Fnac

Rosset, Elodie ; Regamey, Gilles (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2008 ; TDEE 76.

En 10 ans, Internet a révolutionné les relations à l’entreprise et les modes de recrutement ! L’utilisation de cette technologie a permis aux professionnels du recrutement de mettre en ligne des annonces sur une longue durée pour atteindre les candidats qui s’y trouvaient. Les entreprises se sont alors empressées de créer un espace RH sur leur site institutionnel et de s’abonner aux... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    En 10 ans, Internet a révolutionné les relations à l’entreprise et les modes de recrutement ! L’utilisation de cette technologie a permis aux professionnels du recrutement de mettre en ligne des annonces sur une longue durée pour atteindre les candidats qui s’y trouvaient. Les entreprises se sont alors empressées de créer un espace RH sur leur site institutionnel et de s’abonner aux sites d’emploi. L’accès à l’information sur la politique des ressources humaines des entreprises et des postes à pourvoir est devenu rapidement accessible et les entreprises ont bénéficié d’une large visibilité. Cependant, elles sont submergées par le nombre excessif de candidaturesreçues et leur traitement est devenu de plus en plus contraignant. La démocratisation du marché de l’emploi due à Internet, incite les candidats à postuler, à plusieurs annonces. Malheureusement les dossiers ne correspondent pas toujours aux critères de sélection demandés et se noient dans l’immensité du Web. L’émergence des outils de Web 2.0 sont en train de bousculer les pratiques des recruteurs et des entreprises. Face à cette multitude de curriculum vitae, il devient difficile de présélectionner efficacement et équitablement les dossiers de candidatures. Le recours à des outils tels que les sites des réseaux sociaux professionnels valorisent la mise en relation avec les futurs talents d’une entreprise. En outre, les applications telles que les blogs, les chats ou les forums permettent d’échanger de manière interactive avec les futurs collaborateurs. Ce travail de diplôme a pour but de comprendre comment les outils du Web 2.0 s’utilisent au sein d’une entreprise en tant que moyen de recrutement. C’est à travers Fnac (Suisse) SA que certaines applications de ce concept seront testées et démontrées. Pour ce faire, dans un premier temps les fondements des réseaux sociaux ainsi qu’Internet seront exposées. Afin de prendre connaissance de l’évolution des moyens de recrutement, une rétrospective des canaux a été réalisée. Une fois la partie théorique explorée, le travail présentera, dans un deuxième temps,les résultats de l’enquête qualitative menée auprès des acteurs du marché de l’emploi.Cette étude a pour objectif d’explorer les tendances et les usages en termes de recrutement. Etape qui a permis de proposer des solutions pour Fnac (Suisse) SA. L’introduction du Web 2.0 dans le recrutement : le cas de la Fnac Afin de comprendre les axes de développement proposés à Fnac (Suisse) SA, une analyse du profil ainsi que de la structure des ressources humaines de cette entreprise sera effectuée. Il ressort de ce travail que les logiciels sociaux peuvent être utilisés de trois façons différentes au sein d’une entreprise : · communauté en ligne (internet) · outil complémentaire des systèmes d’information des entreprises (intranet) · moteurs de recherche sur les personnes et les relations (site des réseaux sociaux) C’est à travers ces trois axes que mes recommandations pour Fnac (Suisse) SA seront développées. En effet, la proposition d’un site intranet s’est inspirée des outils complémentaires des systèmes d’information, une orientation « communauté » de la page « La Fnac recrute » de Fnac Suisse SA à travers une approche entreprise ainsi que l’utilisation des sites des réseaux sociaux pour se faire connaître en Suisse alémanique et établir un lien avec les candidats. Finalement afin de savoir dans quelle recommandation faut-il investir, un graphique donnera une idée des actions réalisables à court et moyen terme.