Besoins et pratiques en veille stratégique en Suisse : enquête en ligne réalisée en collaboration avec HEG, HTW, Digimind

Mermoud, Alain ; Madinier, Hélène (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2008 ; TDB 2060.

Cette étude a permis de réaliser un premier baromètre des besoins et pratiques en veille stratégique en Suisse. Elle a été réalisée en partenariat, via une enquête en ligne, avec la société française Digimind et la Hochschule für Technik und Wirtschaft de Coire. Le travail s’est articulé autour de quatre grandes étapes : 1. Réalisation d’un état de l’art et choix d’une... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Cette étude a permis de réaliser un premier baromètre des besoins et pratiques en veille stratégique en Suisse. Elle a été réalisée en partenariat, via une enquête en ligne, avec la société française Digimind et la Hochschule für Technik und Wirtschaft de Coire. Le travail s’est articulé autour de quatre grandes étapes : 1. Réalisation d’un état de l’art et choix d’une méthodologie de travail. 2. Rédaction du cahier des charges, de l’état des lieux, et du calendrier. Prises de contacts avec des experts et les premières organisations potentiellement intéressées à répondre à l’enquête. 3. Rédaction du questionnaire et phase interview. Relance téléphonique. 4. Synthèses, analyses et restitution de l’étude. Voici une synthèse des principaux enseignements : · 77% des organisations interrogées pratiquent déjà la veille ; · Le manque de moyens humains, le manque de temps, et la méconnaissance des sources sont les principaux obstacles rencontrés lors de la pratique; · 80% ne connaissent pas ou mal les offres existantes (formations, services, associations, etc.) · Plus de 25% des veilleurs interrogés sont des spécialistes ID ; · Le dispositif de veille est le plus souvent rattaché à la Direction et au Marketing, en particulier dans les PME ; · 80% des dispositifs de veille ont moins de 10 ans ; · En moyenne, un dispositif de veille emploie un peu plus de deux personnes, qui sont renforcés par environ sept veilleurs à temps partiel ; · En moyenne, le budget d’une cellule en Suisse est de 214'000 CHF, mais seulement de 21'000 CHF en Romandie ; · Un tiers des budgets sont en augmentation ; · La veille stratégique sert en priorité à développer de nouveaux produits et à aider à prendre des décisions stratégiques ; · La veille concurrentielle, la veille sociétale, et la veille technologique sont les types de veilles les plus souvent pratiqués ; · Les priorités du dispositif de veille sont de ne pas passer à côté de l’information stratégique ; · La presse (papier et en ligne) est le média le plus consulté, devant les listes de diffusions ; · Google est le moteur de recherche le plus utilisé, et ses produits comme « Google Alerts » ou « Google Reader » sont très appréciés ; · Deux tiers des organisations interrogées observent moins de 50 sources et seulement 10% surveillent plus de 500 sources ; · En termes de maturité et de performance, les pratiques en Suisse se placent derrière la France et le Royaume-Uni.