Audit de la communication interne de la Haute école de gestion orientée vers les étudiants

Meier, Gaëtan ; Aerni, Marianne (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2008 ; TDEE 73.

Ce travail de diplôme a pour objet un audit de la communication interne orientée vers les étudiants de la Haute École de Gestion (HEG). La communication interne orientée vers les étudiants n’est apparemment pas satisfaisante, ni pour les principaux intéressés, ni pour l’administration. L’information est dispersée et il n’est pas simple de la retrouver. Le but de ce travail est de... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce travail de diplôme a pour objet un audit de la communication interne orientée vers les étudiants de la Haute École de Gestion (HEG). La communication interne orientée vers les étudiants n’est apparemment pas satisfaisante, ni pour les principaux intéressés, ni pour l’administration. L’information est dispersée et il n’est pas simple de la retrouver. Le but de ce travail est de mettre en évidence les principaux problèmes de communication interne orientée vers les étudiants et de proposer des solutions potentielles pour y remédier. Après avoir dressé un portrait sommaire de la Haute École de Gestion et avoir répertorié les principaux moyens de communication, les émetteurs et les types d’information diffusés, les étudiants et les membres de l’administration ont été interrogés sur la base de questionnaires. Les questionnaires destinés aux étudiants se décomposaient en quatre parties essentielles, à savoir : l’adhésion aux principes de l’École, les types d’informations, les supports et les attitudes face à l’information. L’administration a rempli le même questionnaire en se mettant dans la peau d’un étudiant lambda. De plus, des petites interviews ont été menées auprès de l’administration afin d’obtenir un sentiment général concernant la communication interne orientée vers les étudiants. Les résultats obtenus confirment que l’information est dispersée et qu’il y a des problèmes concernant la communication interne pour les étudiants. L’analyse des questionnaires montre que l’administration est consciente de cela et les résultats de cette dernière sont proches de ceux des étudiants. Avant d’énoncer les problèmes relevés, il est important de mettre en exergue quelques points qui permettent de mieux comprendre l’environnement actuel de l’École. Les systèmes d’enseignement n’ont cessé de changer ces dernières années en vue de l’adhésion aux normes de Bologne. Le nombre d’étudiants a significativement augmenté durant cette même période. La Haute École de Gestion compte trois filières (quatre si l’on considère que la filière Économie d’Entreprise en représente deux compte tenu de la différence entre les étudiants à plein temps et ceux en emploi). Ces « quatre » filières ont un certain nombre de différences significatives qui compliquent la communication interne. Enfin, au début de ce travail de diplôme, l’administration a débuté un projet de support unique afin de répondre au problème de la disparité de l’information. Les problèmes relevés, hormis le fait que l’information soit dispersée, concernent principalement la vision qu’a l’administration des étudiants et inversement. De plus, il manque un esprit d’École fort à la HEG. Les solutions potentielles tentent de résoudre cette problématique en proposant d’intégrer davantage les étudiants et en tenant compte des particularités de chaque filière. En conclusion, la situation n’est pas catastrophique mais il paraît important de prendre les choses en main pour éviter une crise éventuelle. Un certain nombre de choses sont en passe de changer d’ici l’année prochaine. L’intégration des étudiants doit cependant être travaillée et devenir un point central dans la gestion de l’École.