Détermination de la willingness to pay en musique

Sako, Alphadjo ; Dubosson Torbay, Magali (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2008 ; TDEE 77.

Objectif du travail : Déterminer combien le consommateur est prêt à payer pour de la musique. Ceci implique les disques, le numérique et les concerts. Moyens mis en oeuvre : Formuler des hypothèses et vérifier leurs véracités à travers un questionnaire. Recommandations : Voici les recommandations que je préconise afin de réduire l’écart entre les consentements moyens des... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Objectif du travail : Déterminer combien le consommateur est prêt à payer pour de la musique. Ceci implique les disques, le numérique et les concerts. Moyens mis en oeuvre : Formuler des hypothèses et vérifier leurs véracités à travers un questionnaire. Recommandations : Voici les recommandations que je préconise afin de réduire l’écart entre les consentements moyens des consommateurs et les prix du marché : Le côté émotionnel de la musique influençant beaucoup le consentement à payer du consommateur, les artistes et maisons de disque devraient favoriser davantage la qualité des chansons délivrées. En baissant les prix des disques physiques d’environ 37%, 83% des personnes sondées en consommeraient plus (42.86% beaucoup plus et 40.26% un peu plus). Pour arriver au prix souhaité, les maisons de disque pourraient diminuer certains coûts en optant pour un boîtier en carton et en limitant ou arrêtant complètement la production de single physique. Les gens sont prêts à dépenser plus sans les DRM. Je recommande donc l’allégement ou l’abolition des ces « verrous ». Conclusion : Le marché de la musique s’est déjà fait surprendre par l’avancée des technologies (téléchargements). Les différents acteurs doivent aujourd’hui faire des choix et changer leur manière de procéder. La musique est beaucoup plus accessible et le piratage beaucoup plus facile qu’autrefois. La révision de la tarification est donc primordiale.