Travail social

Intégration d'enfants en situation de handicap en classe enfantine ordinaire : quelles pratiques professionnelles?

Bron, Corinne ; Tattini, Véronique (Dir.)

Mémoire de diplôme HES : Haute Ecole de Travail Social, 2008.

Ce travail de recherche est une comparaison des pratiques professionnelles de l’éducatrice sociale et de l’enseignante spécialisée travaillant toutes deux dans une classe enfantine intégrée ; c’est-à-dire dans une classe enfantine ordinaire qui accueille des enfants en situation de handicap. La comparaison a été effectuée dans les cantons du Jura et du Valais. Des entretiens de... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Ce travail de recherche est une comparaison des pratiques professionnelles de l’éducatrice sociale et de l’enseignante spécialisée travaillant toutes deux dans une classe enfantine intégrée ; c’est-à-dire dans une classe enfantine ordinaire qui accueille des enfants en situation de handicap. La comparaison a été effectuée dans les cantons du Jura et du Valais. Des entretiens de différents professionnels (éducatrice sociale, enseignante spécialisée, responsables politiques et maîtresses enfantines) ainsi que des observations passives dans deux classes enfantines intégrées permettent de mettre en lumière les différences, les similitudes et la complémentarité des pratiques professionnelles de l’éducatrice sociale et de l’enseignante spécialisée. La place et le rôle de l’éducatrice sociale et de l’enseignante spécialisée en classe enfantine intégrée sont clairement définis et analysés. De plus, le contexte politique en matière d’intégration scolaire en milieu ordinaire est analysé dans les deux cantons. Les résultats indiquent que l’éducatrice sociale est à même d’accompagner des enfants en situation de handicap intégrés à une classe enfantine ordinaire si l’objectif de cette intégration est d’ordre de la socialisation et de l’autonomie. Par contre, l’enseignante spécialisée est à même d’accompagner des enfants en situation de handicap intégrés à une classe enfantine ordinaire si l’objectif d’intégration est de l’ordre du scolaire.