Évaluation des archives : en théorie et en pratique aux Archives communales de la Ville de Carouge

Mellifluo, Laure ; Giroux, Alain (Dir.)

Mémoire de bachelor : Haute école de gestion de Genève, 2008 ; TDB 2059.

Les Archives de la Ville de Carouge ont pour mission principale de collecter et de préserver les archives de la commune pour en constituer l’histoire. Cependant, les services producteurs manquant ostensiblement d’informations à ce sujet, la gestion des documents dans les bureaux laisse à désirer et les versements ont lieu de manière très chaotique. L’archiviste doit par la suite... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Les Archives de la Ville de Carouge ont pour mission principale de collecter et de préserver les archives de la commune pour en constituer l’histoire. Cependant, les services producteurs manquant ostensiblement d’informations à ce sujet, la gestion des documents dans les bureaux laisse à désirer et les versements ont lieu de manière très chaotique. L’archiviste doit par la suite déployer les grands moyens pour tenter de maintenir une certaine cohérence entre les fonds. L’objectif principal de ce travail est donc, dans un premier temps, de procéder à une évaluation des dossiers détenus par le service des Affaires culturelles et de la communication, choisi à titre d’échantillon, afin de déterminer de manière plus scientifique ce qui doit être versé de ce qui ne doit pas l’être en se basant sur une étude des différentes méthodes proposées dans la littérature professionnelle. La deuxième étape est de mettre en place des instruments pour s’assurer que les archives identifiées comme historiques seront traitées avec les égards qui leur sont dû. C’est la méthode de Schellenberg qui a été sélectionnée pour procéder à l’évaluation sur la base de laquelle un calendrier de conservation du service ainsi qu’un index en facilitant la compréhension pour les producteurs ont été réalisés. Un guide pratique des archives, sous la forme de quatre fiches thématiques, a ensuite été rédigé pour transmettre aux services les informations primordiales concernant l’utilisation du calendrier de conservation, la mise en ordre des dossiers, le traitement des archives électroniques et le fonctionnement général d’un service d’archives. Tout au long de ce travail, le souci principal fut de produire des outils aussi compréhensibles et faciles d’utilisation que possible pour les services producteurs. Les documents élaborés sont encore en attente de validation par la hiérarchie. Ils seront ensuite distribués aux employés et, si, comme escompté, des effets positifs se font ressentir, le travail pourra être poursuivi pour d’autres services.