Faculté des lettres

L'élaboration du projet de vie chez les jeunes adultes

Ibarra Arana, Claudia Elena ; Reicherts, Michaël (Dir.) ; Retschitzki, Jean (Codir.)

Thèse de doctorat : Université de Fribourg, 2006.

Cette recherche propose un modèle heuristique des processus de fonctionnement subjectifs, motivationnels et normatifs impliqués dans l'élaboration du projet de vie des jeunes adultes. Le modèle a été développé sur deux plans. D'abord, on considère le rôle des perspectives temporelles (Zimbardo Hinz, 2000; Nuttin, 1980), des buts personnels (cf. Brunstein ... Plus

Ajouter à la liste personnelle
    Résumé
    Cette recherche propose un modèle heuristique des processus de fonctionnement subjectifs, motivationnels et normatifs impliqués dans l'élaboration du projet de vie des jeunes adultes. Le modèle a été développé sur deux plans. D'abord, on considère le rôle des perspectives temporelles (Zimbardo & Boyd, 1999; Hinz, 2000; Nuttin, 1980), des buts personnels (cf. Brunstein & Maier, 1996; Little & Chambers, 2000) et des tâches développementales (cf. Havighurst, 1952; Nurmi, 1991; Filipp, 2001) dans la conceptualisation opérationnelle du projet de vie. Ensuite, on explore différentes facettes du fonctionnement individuel pour caractériser les processus individuels d'élaboration subjective du projet de vie à travers un Q-sort. Le Q-sort Projet de vie a été créé et appliqué selon la méthodologie Q-sort (Block, 1961; McKeon & Thomas, 1988; Brown, 1993), afin de décrire la perception de la vie personnelle actuelle et de la vie personnelle idéale. Il consiste en un jeu de 60 cartes avec des phrases décrivant 4 facettes de fonctionnement subjectif (structurante, utopique, stéréotypée et diffuse) à travers 5 dimensions (activité, décisions, relations interpersonnelles, émotions et plans). Le plan de recherche a compris deux points de mesures complètement répétées avec un intervalle de 6 mois. L'échantillon total a été de 87 étudiants (M âge = 22 ans). Les étudiants présentant des problèmes avec le choix de leurs études (n = 21) décrivent un projet de vie moins élaboré que les étudiants ne rapportant pas ce problème (n = 66). Cela a été constaté par des scores inférieurs dans la congruence de vie (Rogers, 1961; Higgins, 1987) et les buts personnels. Un fonctionnement différencié est observé entre les deux groupes par rapport aux facettes du Q-sort se rapportant au profil de la vie actuelle. Par contre, on observe un fonctionnement similaire se rapportant au profil de la vie idéale. Les perspectives temporelles ont permis de prédire la congruence. Un passé négatif et un présent fataliste prédisent négativement la congruence tandis qu'un passé positif la prédit positivement. On a trouvé des liens entre la congruence, les buts personnels et le bien-être subjectif (Pavot, Fujita, & Diener, 1997). En outre, on a trouvé que le manque de soutien émotionnel de la famille est compensé par la consultation d'un service d'orientation professionnelle. Des analyses en cluster permettent l'identification des caractéristiques des facettes du Q-sort Projet de vie et leurs liens par rapport aux variables de la recherche. Les résultats sont discutés dans le contexte du modèle proposé.
    Summary
    This work proposes a heuristic model of the subjective, motivational and normative functioning processes implied in the elaboration of the plan of life of young adults. The model has been developed on two levels. First, one considers the role of temporal perspectives (Zimbardo & Boyd, 1999; Hinz, 2000; Nuttin, 1980), personal goals (cf. Brunstein & Maier, 1996; Little & Chambers, 2000), and developmental tasks (cf. Havighurst, 1952; Nurmi, 1991; Filipp, 2001) in the operational conceptualization of the life plan. Secondly, one explores various facets of the individual mode of functioning with a view to characterizing the individual processes of subjective elaboration of the life plan through a Q-sort. The Plan of life Q-sort has been created and applied according to the Q-sort methodology (Block, 1961; McKeon & Thomas, 1988; Brown, 1993), in order to describe the perception of current personal life as well as the ideal personal life. It consists of a desk of 60 cards with phrases describing 4 facets of subjective functioning (structuring, utopic, stereotyped and diffuse) through 5 dimensions (activity, decisions, interpersonal relations, emotions and plans). The study design includes 2 entire sets of measures taken 6 months apart. The study sample consists of 87 students (mean = 22 years old). Those having difficulties in the choice of their studies describe a life plan that is less elaborate than the students not reporting this problem. This was objectified by lower scores in the life congruence (Rogers, 1961; Higgins, 1987) and personal goals. A distinct mode of functioning has been observed between the groups with regard to the Q-sort facets relative to the current life profile. The temporal perspectives have allowed congruence prediction. A negative past and a fatalistic present are negative predictors of congruence, whereas a positive past is a positive predictor. Links have been found between congruence, personal goals and subjective well-being (Pavot, Fujita, & Diener, 1997). Furthermore, it has been found that counseling through the professional orientation service compensates the lack of emotional support from the family. Cluster analyses have allowed identification of typical features of some facets of the Q-sort Plan of life and assessment of their links to the study parameters. The results are discussed within the context of the proposed model.